Apel du lycée Sainte-Marie de Cholet -> Forum retraite enseignement privé -> salaire enseignement privé / public

salaire enseignement privé / public

<< Précédent [  39  ] Suivant >>

 

Vince

salaire enseignement privé / public

15 novembre 2006 17:41
 


Bonjour,

Actuellement enseignant PLC2 dans le privé, je me suis aperçu que les salaires du public sont supérieurs par rapport à ceux du privé.

Concrètement: salaire net privé: 1280 euros, salaire net public : 1349 euros ...

Même si le rectorat m'affirme qu'il n'y a pas de différence de rénumération, les chiffres parlent d'eux mêmes...

Je savais qu'il y avait une légère différence au niveau du salaire net, mais 70 euros, c'est énorme!!! et injustifié.

Pourriez vous m'expliquer cette différence ? ...

Certains disent qu'elle est liée au contrat (PLC2 = contrat provisoire), et que, une fois validé avec un contrat définitif en poche, cette différence est beaucoup moins conséquente...

Est-ce simplement une rumeur?...

Merci d'avance pour vos explications!!

 

epoxy 4

Re: salaire enseignement privé / public

16 novembre 2006 17:28
 

Bonjour,

c'est simplement que dans le privé nous cotisons davantage pour notre retraite que dans le public avec une retraite moins importante en fin de carière, un comble non !

 

Franck

Re: salaire enseignement privé / public

17 novembre 2006 18:26
 


1/ Il faut vérifier l'échelon et l’indice pour comparer.

2/ La différence n'est pas tant entre enseignement public et enseignement privé, contrairement à ce qu'on dit souvent, mais entre le fait d'être fonctionnaire et celui d'être contractuel. Les fonctionnaires enseignant dans l'enseignement privé (il y a en environ 1000, et c’est prévu depuis la loi Debré) ont le même traitement, à corps et échelon équivalents, que leurs collègues enseignant dans l'enseignement public.

Les contractuels dans l’enseignement privé sous contrat d’association (150 000 environ) ont le même traitement brut de base pour un même échelon et une même échelle que les fonctionnaires, mais les cotisations sociales sont plus élevés, d’où un traitement net un peu plus faible.

C’est d’ailleurs le cas aussi des agents publics contractuels des autres administrations, même si les contractuels de l’enseignement privé ont des statuts un peu à part (globalement meilleurs que ceux des autres contractuels des administrations publiques, notamment pour la retraite, depuis la loi Guermeur).

3/ En général, dans la grande majorité des cas, il vaut mieux être fonctionnaire que contractuel pour la retraite, mais il y a des exceptions y compris dans l’enseignement privé sous contrat d’association.

Les décomptes pour la retraite n’obéissent pas au même type de logique : les enfants n’ont pas le même impact (parfois c’est mieux pour les uns, parfois pour les autres), les heures sup et les primes peuvent être ou non prise en compte pour la retraite (elles ne le sont pas pour les fonctionnaires), le salaire de référence n’est pas le même (salaire moyen sur les 25 meilleures années pour les contractuels ou dernier traitement à un échelon occupé au moins pendant six mois pour les fonctionnaires, ce qui est généralement plus avantageux, mais pas toujours), et n'est pas revalorisé de la même manière (en gros, inflation pour le traitement de référence pour les contractuels, en gros point indiciaire pour les fonctionnaire, soit 0,5% à 1,5 % de moins que l'inflation). Les effets de ces différences dépendent beaucoup des cas d'espèce et du type de carrière.

 

Vince

Re: salaire enseignement privé / public

19 novembre 2006 22:11
 


Merci pour vos explications.

Mais, est ce que cette différence de salaire net (due aux cotisations qui sont supérieures dans le privé), va s'amoindrir après la validation de mon année de PLC2 (passage d'un contrat provisoire à un contrat définitif) ? Car certains l'affirment...

 

dany

salaire privé public

27 avril 2007 11:31
 


Il y a quelques années, j'ai fait calculer à la FEP CFDT le manque à gagner pour un enseignant du privé associé à l'état par rapport à un collègue du public.

Entre la différence de salaire mensuel et la différence pour la retraite, cela représentait environ 120 000 € pour une personne terminant certifiée au dernier échelon.. ...

 

Régine

ré salaire privé public

27 avril 2007 16:38
 


ceci est parfaitement exact et la la Censi n'a pas beaucoup réduit l'écart

 

mame

salaire

27 juin 2007 16:59
 


J'étais contractualisé AE avec un report de 8 mois. Mon indice actuel est 351 / échelon 3 ancienneté( 7ans).

Je voudrais savoir si quelqu'un peut m'expliquer comment on calcule le salaire ou plutôt l'augmentation de salaire avec quel point !!!!!!!

Merci

 

curieuse

salaire

3 septembre 2007 17:32
 


J'aimerais savoir si, au niveau de l'expérience, ils prennnent en compte le public. J'étais en public, maintenant en privé.

 

L'oubliée

Re: salaire : réponse à la curieuse

5 septembre 2007 14:15
 


Depuis que je sais donc me servir d' internet je trouve un réel plaisir à correspondre sur ce forum et d' essayer de donner mon avis.

Vous avez donc quitté l'enseignement public pour passer dans le privé, je présume que vous êtiez fonctionnaire titulaire et que maintenant vous êtes en détachement. Vous n' aurez alors aucune baisse de salaire.

Vous parlez d'expérience , je pense que vous voulez parler d'ancienneté , ce n' est donc pas la même chose. L' expérience c'est l'aptitude à pouvoir gérer plus facilement des situations et de s'adapter.

Si en revanche vous êtiez MA ou contractuelle du public, alors le problème est différent. Vous serez à mon avis contractuelle et alors à vous de vous renseigner pour connaître les modalités d'obtention d' un contrat définitif et de toutes façons il est vivement conseillé de passer un concours pour être assimilée à une catégorie de titulaire.

J'aimerais donc savoir avec quel grade ou quel statut vous êtes passée du public au privé, car chaque personne représente un cas différent et suppose une analyse différente.

 

mari

Enseignement privé ou public ?

22 septembre 2007 10:32
 


Bonjour a tous,

J'aurais besoin d'avis ou de conseils... Je dois m'inscrire au CAPEPS (enseignement public) ou au CAFEP (enseignement privé)..

Je n'arrive pas trop à me rendre compte des avantage et des inconvénients de l'un et de l'autre..

Pouvez vous me conseiller ? Merci

 

Mimi

Différence enseignement sous contrat simple et enseignement sous contrat d'association ?

6 octobre 2007 18:31
 


Ma question porte sur la différence de salaire quand on passe d'une école sous contrat simple à une école sous contrat d'association.

Existe -t-elle officiellement ? Beaucoup de mes collègues m'en parle. Où pourrais-je avoir plus d'infos? Merci

 

rodolphe

salaire d'un surveillant dans une école privée

2 janvier 2008 21:22
 


je suis actuellement fonctionnaire et je pense devenir surveillant dans le privé mais je ne connais pas le salaire, quelqu'un pourrait il svp me donner un max de renseignements?
par avance, merci

 

jean

réponse à Rodolphe

3 janvier 2008 18:02
 


En catégorie 1.1 l'indice va de 288-échelon 1 à 355-échelon 12 après 34 ans d'ancienneté; en catégorie 2.2 il va de 293 à 440.

Pour les cadres, au mieux, il y a la catégorie 4.2 qui va de l'indice 397 à l'indice 567 (jusqu'à l'échelon 6 changement d'échelon de 2 ans en 2 ans et tous les 4 ans ensuite)

 

cacou

Privé Public

17 janvier 2008 13:50
 


Il y a une solution pour tous ceux qui se plaignent de leur situation dans le privé: passer le concours public ouvert à tous vous aurez les mêmes "avantages" mais aussi les mêmes containtes :affectation , élèves de banlieues réputées difficiles, éloignement et j'en passe....

Henri IV a dit Paris vaut bien une messe , nos conditions valent bien une différence de salaire

 

Julie

privé ou public : où passer le concours ?

21 janvier 2008 20:23
 


Bonjour à tous...

Comme Marie je souhaite enseigner dans le 1er degré, mais je ne sais pas si je vais me tourner vers le public ou le privé... (d'autant plus qu'apparemment les 2 concours sont en même temps).

Pourriez-vous m'orienter dans ce choix : avantages, inconvénients, ...

Merci par avance.

 

marion

salaire privé / public

27 février 2008 11:57
 


Aparament les salaires dans l'enseignement du second degré dans le public et le privé sont plus ou moins les memes, toute fois un peu superieur dans le public.

Mais j'ai entendu dire que l'on augmentait plus rapidement d'echelon dans le public que dans le privé est-ce vrai?

savez vous de quel ordre est cette difference?

merci

 

Bernard

salaire privé / public : réponse à Marion

27 février 2008 22:16
 


A indice égal, les salaires bruts sont les mêmes mais pas les salaires nets car les charges sociales dans le privé sont plus élevées que celles dans le public.

Une âme charitable peut-elle répondre à la seconde question de marion ?

 

kaotar

devenir surveillant dans un college prive

2 mars 2008 16:50
 


bonjour je voulais savoir si les surveillants sont embauches dans un college privé svp merci

 

toto

passer du public au privé

25 mars 2008 01:22
 


Titulaire dans un lycée public, j'envisage d'aller dans un lycée privé. J'aurais voulu savoir si les avantages du public sont les mêmes pour le privé. Je sais que, d'un point de vue salaire, on a une baisse due aux charges salariales.

Merci d'avance pour vos réponses.

 

Bernard

passer du public au privé : réponse à toto

26 mars 2008 22:50
 


Les places sont chères. Si l'opportunité se présente à vous pourquoi pas, mais sachez que le calcul de la retraite dans le privé (sur les 25 meilleures années) n'est pas le même que dans le public (sur les 6 derniers mois).

 

@Toto

passer du public au privé : réponse à toto

27 mars 2008 10:24
 


Passer du public au privé ?

L'expression n'est pas tout à fait adéquate (les enseignants de l'enseignement privé sous contrat d'association sont aussi des agents publics).

Deux possibilités :

a) Perdre le statut de fonctionnaire et devenir professeur contractuel. Il semble qu'il faille repasser le concours et perdre son anciennenté comme prof. Les plus gros inconvénients sont la perte d'ancienneté et l'effet (très variable) sur la retraite (cela dépend des cas, mais c'est en général moins favorable comme contractuel). Par ailleurs, pas de garantie de l'emploi.

b) Comme la loi le prévoit, mais avec accord des rectorats et du chef d'établissement privé concernés, être un fonctionnaire affecté dans l'enseignement privé sous contrat : c'est tout à fait légal, mais beaucoup d'établissements privés ne le souhaitent pas et ils ont la possibilité de refuser la nomination d'un prof (qu'il soit fonctionnaire ou contractuel d'ailleurs). Ils faut donc dans ce cas avoir de quoi convaincre un chef d'établissement privé que la candidature apporte un plus. Avantages : pas de perte d'ancienneté, retraite de fonctionnaire maintenue (avec avantages et inconvénients). Mais en cas de supression de poste dans l'établissement privé, participation au mouvement national des profs et nomination risquant d'être un peu n'importe où.

 

yvesweb

passer du public au privé : réponse à toto

28 mars 2008 17:47
 


Attention, il est important de conserver son statut de fonctionnaire en demandant à être nommé dans le privé (après des démarches pour trouver un chef d'établissement qui veuille de toi + accord des recteurs, etc...).

 

l'oubliée

passer du public au privé : réponse à toto

1er avril 2008 15:58
 


Toto vous n'avez cerainement pas lu tous mes messages je suis une transfuge, je suis passée du privé au public, je ne vais pas répéter ce qu'on m'a fait subir quant à la reconstitution de carrière mais depuis plus d'un an je mets en garde tous les candidats aux changements et ce dans les deux sens. Nous sommes en plein changement, des réformes sont cachées et vont finir par apparaître au grand jour. Toto, vous avez un statut : n'achetez pas le bâton pour qu'on vous tape dessus, chaque établissement a sa propre ligne de conduite.

Je ne veux pas vous décourager mais je souhaite que vous analysiez bien et pesiez le pour et le contre, les postes diminuent d'autres personnes vous l'ont répondu, il faut surtout vous assurer de trouver un établissement; Personnellement je pense que l'Etat va essayer de plus en plus de contractualiser les fonctionnaires et je pense que cela se fera par le biais des mutations. Donc bon courage dans votre quête.

 

Cloclo

congé bonifié

23 avril 2008 18:41
 


Je suis AE depuis 3 ans dans le privé

Je suis natif de la guadeloupe et j'aimerais savoir si je peux bénéficier des congés bonifiés

 

laetice

Statut et salaire d'une surveillante dans un collège ou lycée privé

27 avril 2008 15:52


Je voudrais savoir le statut d'un surveillant dans un collège ou lycée privé, le salaire, et si nous sommes remunérés pendant les vacances scolaires.

 

étudiante

par qui sont payés les enseignantes et les ATSEM dans le privé ?

13 juin 2008 11:53


bonjour,

je suis étudiante en bepa service aux personnes j'aimerais savoir par qui son payés les enseignantes et les ATSEM dans le privé

car je sais que dans le public ATSEM =commune, enseignant= état.

merci de me répondre.

 

Bernard

par qui sont payés ........... : réponse à étudiante

16 juin 2008 08:15


Les enseignants sont payés par l'Etat, les ASEM par l'OGEC (L'établissement).

 

Bérangère

passage du public au privé

21 juin 2008 12:59


Bonjour,

j'ai exercé en tant que professeur contractuel pendant 6 ans dans l'enseignement public. N'ayant pas d'affectation depuis 2 ans, j'ai postulé dans les lycées privés sous contrat toujours avec le même statut (en attendant de réussir le capes).

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce changement ?

Merci de me répondre.

 

fofo

cumul statut professeur des écoles dans le privé et statut de gérant

29 août 2008 19:04


Sauriez-vous si il m'est possible d'être gérant d'une SARL (que mon mari va créer) alors que je suis enseignante dans le privé ? merci à vous

 

Bernard

cumul de deux statuts : réponse à fofo

30 août 2008 09:55


Le cumul semble possible (aller sur www.agf.fr). Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de la DDT.

 

frederiq77

retrep et travail complémentaire

2 septembre 2008 18:36


Bonjour,

Une personne beneficiant du RETREP peut elle cumuler un travail sous la forme de mission de formation ( environ 108h pour une année au total) ?

merci de votre réponse.

 

Bernard

RETREP et travail complémentaire : réponse à frederiq77

2 septembre 2008 22:29


Le cumul EMPLOI/RETREP est autorisé.

1°) dans le secteur privé il n'y a pas de limite de rémunération.

2°) dans le secteur public le salaire de la nouvelle activité ne doit pas dépasser la somme annuelle brute de 6 329,40 € au 01/01/2007 augmentée du tiers du montant brut de la pension RETREP.

En cas de dépassement, seul l'excédent est déduit de la pension RETREP.

Dans tous les cas il est nécessaire d'informer les services du RETREP.

 

inessia

salaire brut et complément familial

9 octobre 2008 15:49


Mon mari ancien militaire vient d'être embauché pour un poste de surveillant général à 54 ans dans une école privée l'offre d'emploi était de 1900 bruts (sur Paris ), mais en touchant son salaire son brut est bien plus bas , et on lui dit qu'en ajoutant son supplément de salaire pour 3 enfants à charge cela revient au même.

Je ne pense pas qu'ils aient le droit d'inclure le complément familial pour faire le montant initialement proposé au départ, moins les cotisations bien sûr. De plus il paraît que c'est une association qui vote le budget des salaires mais cet emploi a failli être pris par un célibataire , et on nous dit qu'il aurait touché autant???? donc conclusion plus tu as d'enfants plus tu es perdant. Dans un an notre fille aînée a 20 ans, donc le salaire ne correspondra plus du tout à la somme du départ????

Qui peut nous défendre et où nous renseigner SVP ? Après l'armée c'est nouveau pour nous l'enseignement.

Merci de vos conseils car ils ne veulent rien savoir.

 

Hugo

réponse salaire privé public

10 octobre 2008 20:25


Concrètement quel est le taux (%) de cotisations dans le privé ?

 

Bernard

salaire privé public : réponse à Hugo

11 octobre 2008 09:57


Les cotisations dans le privé sont d'environ 20 à 22 % selon que l'enseignant est sous contrat simple ou d'association, cadre ou non-cadre.

 

razou

différence privé / public

12 octobre 2008 10:58


Bonjour a tous, je suis actuellement en L1 sciences et je dois faire une sorte d'exposé sur le métier que j'envisage de faire...

Voulant faire prof je me dois de savoir les différences entre l'enseignement dans le public et dans le privé... Pouvez vous m'aider? Quelles sont les réelles différences au niveau du concours, de l'affectation dans un établissement et au niveau de la rémunération?

Merci d'avance

razou

 

noon

choquée : salaire et indemnité de déplacement

15 octobre 2008 17:35


Bonjour,

je suis enseignante contractuelle dans le public, je fais 15 heures par semaine au lieu de 18 heures: 11 heure dans un collège et 4 h dans un autre.

Les deux établissements ne sont pas dans la même agglomération: 38 km entre les deux établissements. A ma surprise, j'apprends par agent du rectorat que je n'ai pas droit aux indemnités de déplacement car je ne fais pas 18 h, alors que je me me déplace 2 fois par semaine, en sachant que le matin je suis dans une agglomération et l'après midi dans l'autre, !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

Quelqu'un peut-il me confirmer cette information: absence d'indemnité de déplacement dans mon cas. Le pire c'est que la même personne m'a informée que je toucherai 898 euros brut par mois: CHOOOOOOOOOOOOOOOQUEE!

Je précise que j'enseigne depuis 2003 en tant que vacataire et depuis 2007 en tant que contractuelle.

 

KILARAMENE

salaire et indemnité de déplacement : réponse à noon

17 octobre 2008 23:15


Vous êtes choquée,vous n'êtes pas rendue au bout de vos surprises: je me suis fait répondre par un attaché parlementaire que je ne nommerai pas "qu' être fonctionnaire cela avait un coût", dans le cas présent vous êtes donc postulante .

Je n'ai qu'un seul conseil : trouver un établissement privé qui puisse vous accueillir, vous aurez certainement plus de satisfaction et un meilleur accueil ! "Prends l'oseille et tire-toi!!"

 

 

ramouncho

prise en compte de l'expérience professionnelle

17 octobre 2008 23:15


J'envisage de passer le CAPLP mais dans l'enseignement privé (le CAFEP, je crois ??) et je me demandais s'il était tenu compte des années d'expérience professionnelle pour fixer l'échelon de départ (comme cela se pratique dans le public).

D'autre part, comment se passe l'affectation dans le privé ? Est-elle régionale ou nationale comme dans le public ?

 

KILARAMENE

réponse à ramouncho

18 octobre 2008 14:28


Le meilleur moyen, c'est certainement de prendre un RDV à la direction diocésaine dont vous pensez dépendre. Il pourra certainement vous être donné des conseils et les démarches à suivre. Eux sont certainement au courant des textes et aimablement ils pourront vous renseigner. Un conseil: ne vous usez pas avec des courriers :jouez carte sur table.

 

béguin

cumul enseignement privé/public

19 octobre 2008 08:38


Bonjour,

enseignante dans le privé mais n'ayant pas le CAFEP, on me propose de compléter mon mi-temps par un poste dans le public ! Est ce possible ?

 

KILARAMENE

réponse à béguin

20 octobre 2008 11:21


le meilleur moyen c'est de prendre RDV avec le RECTORAT dont vous dépendez. Cela nous prouve que les heures supplémentaires allouées gèlent et suppriment les postes dans le public comme dans le privé.

Cela également laisse supposer que dans l'avenir les professeurs pourront naviguer d'un enseignement à un autre quand des postes seront supprimés et tout cela pour gérer au mieux les postes et faire en même temps des économies.

Les années qui viennent nous permettront de voir si oui ou non les prévisions avancées s'avèrent exactes.

 

debo

années de suppléance prises en compte par le RETREP ?

28 octobre 2008 18:09


Pouvez-vous me dire si pour le retrep les années de suppléances peuvent être prises en compte ? merci

 

Bernard

années de suppléance prises en compte par le RETREP : réponse à debo

29 octobre 2008 08:13


Pour l'ouverture des droits au RETREP (15 ans d'ancienneté), les années de suppléance sont prises en compte seulemnet à 60 ans et pour les mères de famille d'au moins 3 enfants, sans condition d'âge. Les professeurs des écoles et instituteurs doivent avoir 15 ans de services actifs (avoir été rémunérés 15 ans sur l'échelle indiciaire des instituteurs titulaires) pour partir entre 55 et 60 ans.

Par contre dans tous les cas, toutes les périodes d'enseignement sont retenues pour la calcul du salaire annuel moyen.

 

stella

les années d'ancienneté prises en compte dans le salaire ?

18 novembre 2008 21:23


J'ai réussi le concours cette année et je suis donc PE2 externée.
Avant cela j'ai fait 9 années de suppléances. Or on m'avait dit qu'en passant le concours, ces années seraient prises en compte dans le calcul de mon salaire. Mais aujourd'hui ce n'est plus le même son de cloche.

Quelqu'un en sait-il plus?

 

 

KILARAMENE

ETRE COMME SAINT THOMAS : NE CROIRE QUE CE QUI EST ECRIT

19 novembre 2008 16:36


En navigant sur Internet, j'ai trouvé ce témoignage qui confirme une fois de plus qu 'il ne faut pas croire le champ des sirènes et qu'il faut toujours avoir un écrit qui confirme ce qui est proposé. CELA EVITE BIEN DES DESILLUSIONS APRES

<< J'ai fait 17 ans d'armée de l'air. J'étais officier mécanicien dans l'armée de l'air jusqu'à fin 2002, date à laquelle j'ai été placé à ma demande en position de retraite avec jouissance différée de ma pension et attribution d'un pécule (article 71 du statut de 1972).

Avant de prendre cette décision, je m'étais informé par téléphone (hélas ) auprès de la direction du personnel du rectorat de mon académie qui m'avait assuré, après s'être renseigné auprès du ministère de l'éducation nationale (!!!), que je conserverais mon indice d'officier en cas de titularisation dans un corps de prof. On m'avait également assuré, sans l'ombre d'un doute possible, que l'existence d'un délai entre mon départ de l'armée de l'air et mon intégration dans l'éducation nationale n'aurait pas d'incidence sur mon reclassement. A partir de là, pourquoi n'aurais-je pas accordé de crédit à ces informations données par des spécialistes de la gestion du personnel d'une administration ? La suite m'a prouvé que j'ai eu tort...

J'ai donc quitté l'armée fin 2002. J'ai aussitôt préparé et passé avec succès le concours externe de recrutement des professeurs des écoles (2003), et j'ai été normalement titularisé dans ce corps 1 an après, en septembre 2004. J'ai alors demandé mon reclassement avec prise en compte de mes services militaires, ce qui m'a été refusé par l'Inspection Académique.

La conséquence est que je me suis retrouvé payé comme un jeune professeur débutant, situation "difficile" quand on est chargé de famille (deux enfants, une épouse qui avait repris des études).

Le statut des militaires de 2005 prévoit - contrairement à l'ancien dont je dépendais - que les militaires accédant à des emplois de fonctionnaires civils soient titularisés et reclassés dans des conditions équivalentes à celles prévues pour un fonctionnaire. J'estime qu'il serait juste qu'une rétroactivité soit accordée aux militaires ayant accompli des services sous l'ancien statut...

En 2005, j'ai appelé sur ma situation l'attention du député de ma circonscription. Il a alors questionné les ministères concernés et obtenu du ministère de la Défense la réponse suivante : il n'y a pas de rétroactivité envisageable et, de plus, le fait d'avoir quitté l'armée avant d'intégrer l'éducation nationale m'a fait perdre le bénéfice de mes années de service !

L'EN m'a uniquement repris l'ancienneté de 1 an correspondant au service militaire. Voilà où j'en suis...

Quelles voies de recours me resteraient, s'il y en a ? D'avance :

PS : Merci aussi d'éviter les réponses du style : "t'as été trop c..., t'as ce que tu mérites, fallait mieux te trenseigner".

Je suis au courant...

Bonne leçon : ne jamais faire une confiance aveugle aux "spécialistes"

 

KILARAMENE

j'ai fait une faute d'orthographe

20 novembre 2008 12:26


<< chant des sirènes >>

<< les chants désespérés sont les chants les plus beaux j'en connais hélas qui sont de purs sanglots >> Lamartine?

 

ospina

C.D.D. C.D.I.

21 décembre 2008 08:18


Je viens de beneficier d'un C.D.I.; après 6 ans de C.D.D. dans l'nseignement privé. J'aurais voulu savoir quelle va etre l'évolution de ma carrière au niveau salaire.

 

ospina

C.D.D. C.D.I.

21 décembre 2008 08:18


Je viens de beneficier d'un C.D.I.; après 6 ans de C.D.D. dans l'nseignement privé. J'aurais voulu savoir quelle va etre l'évolution de ma carrière au niveau salaire.

 

dad

Par qui et comment est payé un professeur de l'enseignement privé ?

29 décembre 2008 22:13


Par qui et comment est payé un professeur de l'enseignement privé?

Merci d'avance

 

Bernard

Salaire d'un enseignant du privé : réponse à dad

30 décembre 2008 12:29


Un professeur de l'enseignement privé sous contrat est payé par l'Etat. Il reçoit un bulletin de salaire des services académiques et sa rémunération est virée sur son compte par la Trésorerie générale.

 

M. Christine

CPA : quel intérêt à cotiser à temps plein ?

4 janvier 2009 12:53


A combien se montent les cotisations à temps plein lorsqu'on demande une CPA ? Ai-je intérêt à cotiser à temps plein sachant que j'aurais le nombre de trimestres demandés en 2012 ?

Je suis professeur certifiée 10 è échelon indice 612. Merci de me répondre...

 

Bernard

CPA : réponse à M. Christine

4 janvier 2009 22:52


En CPA, vous avez intérêt à cotiser sur un temps plein bien qu'un travail à temps partiel permette de valider 4 trimestres dans une année.

Pourquoi ? Les années cotisées sur un temps plein entrent dans les 25 meilleures années (or les dernières sont généralement les meilleures), ce qui permet d'améliorer le SAM. De plus, les points de retraite complémentaires doublent par rapport à un 50 % cotisé uniquement sur le salaire brut réellement perçu.

Exemple : CPA à 50 % sur 2 ans, la majoration de la retraite est de 60 à 80 € net/mois; amortissement des cotisations sur 4 ans de retraite.

 

Marie

date de départ en retraite

14 janvier 2009 22:06


Je pense partir en retraite dans le cadre du Retrep ( 3 enfants + de 15 ans de services). Que faut-il privilégier comme date de départ? Le 31 décembre 2009 ou le 3 janvier 2010?

 

Bernard

date de départ en retraite : réponse à Marie

15 janvier 2009 08:52


Si vous demandez à être maintenue en fonction jusqu'au jour de la rentrée des élèves de janvier, vous serez rémunérée le mois entier et votre retraite prendra effet au 1er février 2010.

Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de partir en cours d'année scolaire : pensez aussi aux élèves Un départ en cours d'année scolaire peut se comprendre si l'enseignant a par exemple atteint 55 ou 60 ans au cours du 1er trimestre mais dans votre cas, NON (sauf pour des raisons personnelles ou familiales hautement justifiées).

 

GIGI

passer du privé au public

20 janvier 2009 18:57


le passage du privé au public (sans repasser les concours déjà CAFEP) est il lui aussi possible ? merci

 

hermanita

salaire échelon 4 ?

3 février 2009 20:09


Bonjour,

Enseignante dans le privé (avec de l'ancienneté!!) depuis septembre je devrais être payée échelon 4 or je suis payée échelon 1..... tout devrait être régularisé fin février mais j'aurais aimé savoir si quelqu'un pouvait me préciser à combien se montait la différence de salaire entre échelon 1 et échelon 4 ?? Merci!!

 

annie

les suppléances

11 février 2009 23:25


bonjour,

Je suis née en 59, j'ai 3 enfants, j'ai fait 10 ans de suppléances dans l'enseignement privé sous contrat, 1 an en CFP avec allocation de formation, 1 an d'allocation de perte d' emploi : j'ai suivi mon mari dans une autre région, 5 ans instit après concours interne, je suis maintenant prof des écoles.

Pouvez-vous me dire si toutes ces années me permettent de penser à ma retraite dans un futur proche ?

merci

 

Bernard

les suppléances : réponse à annie

12 février 2009 08:25


Mère de famille de 3 enfants, vous pouvez prendre une retraite anticipée sans condition d'âge dès lors que vous avez 15 ans de service. Vous remplissez cette condition car toutes vos années d'enseignement sont prises en compte.
Les 15 ans de services actifs (rémunérés sur l'échelle indiciaire des instituteurs titulaires) ne sont exigés que pour les départs entre 55 et 60 ans des enseignants qui ont moins de 3 enfants

 

kaloa

prolongation d'activité après 65 ans

14 février 2009 19:16


prolongation d'activité après 65 ans, qu'en est il à l'heure actuelle? faut il demander une dérogation au recteur?

cumul retraite-emploi est-ce possible ? conditions et démarches?

 

Bernard

prolongation d'activité après 65 ans : réponse à kaloa

15 février 2009 15:11


La possibilité de poursuivre son activité après 65 ans n'est possible, actuellement, que dans le secteur privé.

Cumul retraite-emploi : possible avec ou sans conditions de revenus selon les cas (voir le nouveau forum qui a traité de ce sujet à plusieurs reprises pour en savoir plus).

 

kaloa

retraite à 65 ans

15 février 2009 19:47


merci pour votre rapide réponse

les 65 ans sont-ils sans appel même si encore un enfant à charge? si oui jusqu'à quelle date serai-je payée?

le cumul retraite emploi est il possible dans le dernier établissement?

faut il faire une demande de poste à temps partiel auprès de la DD au risque d'être mutée?

avec 8 ans de petit ou pas de salaire (congé parental,étranger...), que puis espèrer comme retraite ayant débuté en 1961?

bravo pour votre forum et votre disponibilité!

 

Bernard

retraite à 65 ans : réponse à kaloa

16 février 2009 11:03


Si vous avez un enfant à charge, vous avez le droit de prolonger d'un an votre activité au-delà de la limite d'âge (65 ans dans votre cas). Autre possibilité si retraite incomplète à 65 ans : continuer son activité 2,5 ans maxi.

Le cumul emploi/retraite après 65 ans n'est toujours pas possible dans un établissement d'enseignement privé sous contrat (dernier établissement ou pas).

 

kaloa

merci

16 février 2009 15:00


merci à vous et encore bravo !

 

soga

salaire de base et points de bonification

19 février 2009 16:49


Bonjour à tous,

Je suis secrétaire dans l'enseignement privé, et je voudrais comprendre à quoi sert les points de bonifications, j'ai négocié un salaire de base, et résultat il est réduit de 800 € qui passe en points de bonifications, alors qu'au départ j'aurai souhaiter avoir mon salaire de base intégrale et non divisé en deux (salaire de base + points de bonications).

Pourriez-vous m'éclairer ?

Merci.

Soga

 

Stevens

Professeur d'EPS dans le privé ?

29 mars 2009 20:29


Bonsoir à tous,

Je travaille actuellement dans une commune en tant qu'éducateur sportif, j'enseigne l'EPS à 3 écoles primaires, mon rêve était de devenir Professeur d'EPS, j'ai actuellement une Licence STAPS, je n'ai pas eu le courage de tenter le CAPEPS ayant des personnes autour de moi qui l'ont passé 2 ou 3 fois, et qui ont finalement abandonné...

J'ai entendu dire que l'on pouvait enseigner dans le privé (collège) sans avoir le CAPEPS, si quelqu'un pouvait m'en dire plus ?

Pour info : une connaissance d'une connaissance a tenté le CAPES de math et l'a raté à plusieurs reprises, elle a postulé dans un collège et aujourd'hui elle enseigne les maths depuis 5 ans.

 

Sandy

Mise en disponibilité

31 mars 2009 14:24


Enseignante dans un établissement privé sous contrat simple, je souhaiterai suivre mon conjoint qui crée une entreprise à l'étranger, je voudrais donc prendre une disponibilité mais le service de l'inspection académique m a répondu que cela n'est pas possible. Je n'en suis pas convaincue auriez vous des connaissances ou une expérience sur ce sujet?

Merci

 

invité

Salaire d'assistant au chef d'établissement dans un lycée privé

16 avril 2009 18:17


Bonjour,

Je suis actuellement à la recherche d'un emploi dans l'enseignement.

Je viens du secteur industriel et je ne connais pas du tout le secteur de l'enseignement.

J'ai une proposition de poste d'assistant au chef d'établissement, mais je n'ai aucune idée de la rémunération à laquelle je pourrai prétendre.

Pouvez vous me donner des pistes ???

 

alain

Professeur d'EPS dans le privé : réponse à Stevens

17 avril 2009 13:34


bonjour,

ancien prof eps dans le privé, le cafeps est dans le privé ce qu'est le capeps dans le public, mêmes épreuves au concours même jury.

le mieux c'est de demander dans une direction diocésaine de l'enseignement catholique (DDEC) du département ou vous habitez, ou dans les régions ou l'enseignement catholique est bien implanté (ex bretagne....) votre connaissance est peut-être sur un poste de clm ou en disponibilité ou sur des heures de délégué rectoral (dr) cela lui laisse peu de possibilité pour évoluer (inspection, contrat définitif) elle restera MAII, ce sont des suppositions,

bon courage

 

Catherine

Mutation public privé

20 avril 2009 23:33


Bonjour

Je suis titulaire d'un CAPET dans le public et enseigne dans le public depuis 15 ans : j'envisage une mutation avec demande de détachement dans le privé :

Mon salaire net risque -t- il de diminuer ?

Comment sera calculée ma retraite ?

Que se passera t-il si le poste que je convoite dans le privé est supprimé?

Puis je alors réintégrer mon lycée d'origine?

Merci de vos réponses.

 

Maud

temps partiel de droit

21 avril 2009 11:03


Bonjour, Je suis professeur certifiée et ai demandé un temps partiel de droit pour raison familiale en vue de la naissance de mon 2è enfant (13 heures sur 18 soit environ 72%).

Est-il juste que dans le privé sous contrat nous ne bénéficions pas de la surcotisation nous permettant de cotiser à taux plein pour la retraite ?

Merci de votre réponse,

Maud

 

CC

Surveillante puis enseignante dans le privé: le problème des échelons

23 avril 2009 21:55


Bonjour, je suis enseignante depuis deux ans dans le privé. Avant, j'ai fait 6 années de pionnicat qui auraient été reconnu au niveau de mon échelon si j'avais eu le concours du public. Or, on me dit que ce reclassement n'existe pas dans le sens public-privé!

Mais personne ne sais me dire ce qui l'en est exactement et j'ai peur de passer à côté d'un échelon plus important du fait de mon ancienneté.

Quelqu'un a-t-il des réponses suite à ma situation ?

Merci par avance.

 

Pierre

Modalités de "transfert" du public au privé

29 avril 2009 17:25


Bonjour,

Ma question est un peu hors-sujet... En fait elle ne concerne pas tant le traitement que les conditions de travail et les possibilités de passer dans le privé.

Je suis néotitulaire en français, nommé TZR dans le 93 (conditions de travail épouvantables sources de problèmes de santé), et j'essaie de trouver le moyen de m'extraire de cette situation (qui risque de perdurer ad vitam eternam vu ce qu'on me laisse entendre).

Est-ce que les conditions de travail sont vraiment meilleures dans le privé ? (j'ai expérimenté en quelques mois les bandes qui entrent de force dans le collège et les salles de classe, les insultes et les bousculades à mon égard, les gaz lacrymo entre élèves, l'incurie totale de l'administration...).

Est-ce que je dois soit demander un détachement (ce qui devient de plus en plus difficile d'après ce que j'entends) soit démissionner pour repartir à zéro (en repassant le concours) ?

 

Marinella

années de surveillance : réponse à CC

6 mai 2009 11:44


Oui, les années de surveillance effectuées dans le public sont prise en compte dans le privé si vous êtes maître contractuel. L'inverse n'est pas encore possible et je me bats pour que cela soit aussi possible.

Faites un courrier par écrit en lettre recommandée avec AR et mettez tout ce qui pourrait servir votre question auprès du Rectorat.

Allez sur Internet, il y a des lettres types des syndicat qui circulent.

Bon courage,

Marinela

 

Julie

Passage privé - public pour prof certifiés ou agrégés

1er juin 2009 12:01


Bonjour,

Je voudrais poser une question aux "calés" de l'administration qui surfent par ces eaux: je prépare un CAFEP et si tout va bien :-) j'enseignerai dès septembre, mais j'ai découvert en cours de route que le salaire et surtout, la retraite risquent d'être beaucoup moins conséquents. Je suis assez d'accord a priori, sans expérience de la chose, que les conditions du public ont l'air d'être plus difficiles, mais cependant, je suis déjà âgée, et ces questions risquent d'avoir une importance cruciale. Or, apparemment on peut avec un cafep préparer l'agrégation externe, et repasser dans le public à cette occasion. Ceux qui s'y connaissent me le conseilleraient-ils??

MERCI pour vos conseils,

Et bon courage à tous, car ce n'est facile pour personne à l'heure actuelle!

 

La Clarée

Indemnités de déplacement

4 juin 2009 12:27


Je serai professeur des écoles dans l'enseignement privé à la rentrée. J'aurai deux postes à mi-temps dans deux villes différentes.

Pourai-je bénéficier d'indemnités de déplacement et éventuellement de repas ?

 

Aurore

Formation de professeur des écoles : IUFM ou Master dans le privé à l'ICFP

29 juin 2009 12:04


Bonjour,

ayant une licence et souhaitant devenir professeur des écoles, j'hésite à aller à l'IUFM (car il faut que je change de département) ou alors faire ma formation "master" dans le privé à l'ICFP.

Au niveau de la qualité de la formation qu'en pensez-vous?

De plus je m'interroge sur les différences entre enseigner dans le privé et le public.

Notamment est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer quel statut on a exactement dans le privé quand on passe l'équivalent du CRPE et ce que cela engendre par rapport au public?

MERCI !!!!

 

Florence

Postuler pour un poste d'enseignante dans le privé

16 août 2009 19:08


Je suis professeur contractuelle dans le public. Comme les postes se font rares j'aimerais postuler dans un établissement privé. Quelqu'un peut-il me dire où je peux m'adresser et si c'est possible de signer un CDI ?

 

Emilia

RE: Modalités de "transfert" du public au privé : réponse à Pierre

18 août 2009 22:18


Bonjour,

Eh oui la vie des néo-titualires et en plus TZR n'est pas de tout repos, on ne sait pas toujours pourquoi on a signé. Mais en Français il y a des postes fixes dans des établissements tout à fait honorable, que ce soit dans le 93 ou dans les autres départements d'île de France. Alors renseigne toi, regarde les résultats au brevet, va faire un tour pour découvrir les quartiers qui entourent les collèges. Choisis et fais toi muter avant qu'on nous enlève encore cet avantage.

Et puis tu es prof, que tes élèves soient bon, mauvais, gentil ou méchant, c'est ce qu'on appelle l'expérience...

Bien à vous. Une TZR en Techno depuis 6.

 

kaikai2

15 ans de service, est-ce égal à 15 ans d'ancienneté?

13 septembre 2009 9:51


Bonjour,

Ayant travaillé en entreprise avant d'avoir le CAFEP-CAPET, j'ai 15 ans d'ancienneté (reconstitution) mais seulement 12 ans de service.

Mère de 3 anfants, puis-je prétendre à la retraite du RETREP?

Merci

 

Bernard

15 ans de service, est-ce égal à 15 ans d'ancienneté ? réponsec à kaïkai2

15 septembre 2009 10:06


voir réponse dans le nouveau forum : http://www.apel-lycee-stemarie-cholet.org/forums/15-ans-de-service-t898.html

 

daniel

Questions sur le RETREP

16 septembre 2009 10:06


Je suis né le 22 Juillet 1949 . Fin 2009, j'aurai 153 trimestres.

Si je pars à la retraite le 1er Octobre 2010 .

1er cas : sans le RETREP, j'aurai 157 trimestres (dont 4 en 2010), une décote Sécu de 7%, une décote ARRCO/AGIRC de 4% .

2ème cas : avec le RETREP, j'aurai 156 trimestres (dont 3 seulement en 2010), une décote de 2,5% . La fin du retrep aurait lieu lorque j'aurai 64 ans et 9 mois. La décote Sécu sera alors de 1,75% et celle ARRCO/AGIRC de 1% .

Question n° 1 : mes calculs sont-ils exacts ?

Question n° 2 : dans le 2ème cas, à la fin du RETREP , comptera-t-on 156/161 ou 157/161 ?

Question n° 3: toujours dans le 2ème cas, quelle incidence y aurait-il si je suis obligé de partir le 1er Septembre 2010 (nombre de trimestres en 2010) veille de la rentrée des élèves) ?

Quelle date de départ aurais-je intéret à demander ?

http://www.apel-lycee-stemarie-cholet.org/forums/topic902.html

 

Le webmestre

Questions sur le RETREP : réponse à daniel

26 septembre 2009 22:27


voir réponse de Bernard dans le nouveau forum : http://www.apel-lycee-stemarie-cholet.org/forums/retrep-t902.html#p4219

 

daniel

Questions sur le RETREP : réponse à daniel

21 septembre 2009 16:59


Merci à Bernard pour la réponse. Suis étonné des 156 trimestres du 1er cas ( Départ SANS le RETREP ).

Dans le régime général SECU (c'est celui appliqué pour les profs du privé), le nombre de trimestres validés dépend uniquement des salaires bruts soumis à cotisation et non des périodes travaillées. Actuellement , c'est 1742 Euros pour 1 trimestre . Il suffit donc de gagner 6968 Euros (1742 x 4) pour valider les 4 trimestres .

Je pense que si je pars le 1er Octobre 2011 , j'aurais les 161 trimestrres (dont 4 en 2011) requis pour avoir la retraite à taux plein .

Merci de me répondre à nouveau

[note du webmestre à daniel: pourquoi n'avez vous pas publié votre nouvelle question dans le nouveau forum comme demandé ci-dessous ? pas content ]

 

jmc

prise en compte des services de surveillance

27 septembre 2009 20:20


Bonjour ; Je suis professeur certifié dans le privé sous contrat. J'ai été pendant 7 ans surveillant dans le public. Ces années seront-elles prises en compte pour le calcul de mes trimestres lors de mon départ à la retraite ?

 

Jisse

Années de pion

29 septembre 2009 20:28


Bonjour,

je suis prof depuis 1980 auparavant j'ai effectué 4 ans de PION en établissement public ces années seront elles prises en compte en nombre de trimestres travaillés ? et comment seront-elles considérées pour la retraite : traitement salarié privé ou public?

MERCI POUR VOS REPONSES

 

Alexandra

salaire contractuel dans le privé

19 janvier 2010 17:59


bonjour,

je viens d'accepter un remplacement dans un lycée privé sous contrat. j'ai 16 heures par semaine. le rectorat m'a annoncée que je toucherai 900 euros, cad moins que le smic alors que j'ai presque un plein temps.! Je suis très étonnée de la différence avec le public, car je suis en général contractuelle dans le public. Avec un dea pour la même quotité horaire je toucherai à peu près 1300 euros soit 400 euros d'écart. Cependant d'autres collègues qui travaillent ici et qui sont aussi contractuels touchent plus de 1200 euros pour 18 heures. Je suis étonnée d'une telle différence. ny a-t-il pas une erreur!! la base de mon salaire est-elle 1320 brut???

je vous remercie de bien vouloir me répondre au plus vite car j'ai vraiment l'impression désagréable de me faire exploiter. 900 euros par mois c'est dégradant pour 16 heures de boulot.

Alexandra

 

millou

quand puis-je partir à la retraite ?

28 mai 2010 21:51


j'aurai cotisé 161 trimestres (secteur privé) en juin 2012 (suppléante , institutrice ,puis professeur des écoles), devrai-je attendre 60 ans pour percevoir une retraite à taux plein ?

 

Colombe

Faut-il le BAC pour travailler en tant que surveillante dans le privé ?

24 septembre 2010 23:11


Faut il le BAC pour travailler en temps que surveillante dans le privé ou pas ?

 

lisandra

Re: Faut-il le BAC pour travailler en tant que surveillante dans le privé ?

23 janvier 2011 9:18


NON.Pour être surveillante dans le privé, il ne faut pas le bac obligatoirement. Mais vous devez savoir que les établissements prennent souvent d'anciens élèves, et des jeunes contrats aidés (charges allégées etc.).

 

Pour poser une nouvelle question, n'utilisez plus le formulaire ci-dessous :

Utilisez le nouveau forum Statut et retraite enseignement privé

merci
Répondre à ce message ou ajouter votre opinion dans le forum de l'Apel du lycée Ste-Marie de Cholet :

Votre nom ou Pseudo :


Votre email (facultatif) :

Sujet message :

Votre message :

 

 

 

 

Cliquer sur le bouton "Envoyer" pour valider votre message

 

<< Précédent [  39  ] Suivant >>

 

 

forum APEL Lycée Sainte-Marie de Cholet