Appel aux anti cannabis

Cannabis : qu'en pensez-vous ?

Appel aux anti cannabis

Message non lupar Tortoise » Ven 10 Avr 2009 21:22

Bonjour à tous

J'ai découvert ce forum il y a quelques jours et le débat est passionnant. Le seul hic reste la pauvreté des messages des anti cannabis...

J'en appelle donc à la population anti cannabis pour exercer un contre poids afin d'équilibrer les débats! Venez étayer l'argumentaire anti cannabis en évitant mensonges, exagérations, clichés, documentation pompeuse sans réelle signification,... Enfin et surtout, ayez un minimum de logique! Bref, ne mentez pas, ne nous mentez pas et ne mentez pas à vous-même.

Je suis plutôt du côté des pro cannabis. Mais je suis quelqu'un qui doute énormément, et je suis déçu d'avoir lu dans les propos des anti cannabis les mêmes aneries que j'ai pu entendre toute ma vie sur le cannabis. Imaginez: mes parents, que j'adore malgré tout, m'ont servi pendant toute mon enfance ces aneries. Jusqu'à ce que, et c'est inévitable, je rencontre des gens de mon âge fumant du cannabis et en les observant, mon opinion (celle de mes parents) a volé en éclats. Je trouvais même que ces fumeurs avaient l'air moins abrutis que les autres, bref à l'opposé d'un Doc Gynéco. Ainsi furent confrontées les aneries de mes parents à la réalité des choses. Aujourd'hui, je n'en veux pas à mes parents mais à ce mensonge organisé dont ils sont victimes. Don't blame the players, blame the game.

Imaginez la bombe que vous lachez dans le cerveau de vos enfants, si mal renseignés, vous marchez à fond sur ce que peuvent raconter les médias, les politiques, et que vous servez ces mêmes salades à vos enfants qui finiront par les confronter à la réalité! Votre image en serait ternie, ils douteront de toutes vos thèses. Pour info, mon opinion sur le cannabis a été la première étape de ma révolution intellectuelle: aujourd'hui, je n'ai absolument pas les mêmes opinions politiques que celles de ma famille pourtant assez engagée politiquement. Je me sens idéologiquement étranger dans ma propre famille! Cette révolution s'est déroulée pendant toute la durée de mes études. Faire des études de mathématiques, l'école de l'esprit critique, a bien aidé cette révolution, il est vrai.

Pour en revenir à ce que j'ai avancé plus tôt: ne pensez-vous pas, messieurs les anti cannabis, qu'un de vos enfants puisse se dire, un jour: "tout ça, c'était des conneries" et pour exorciser ce mensonge auquel ils ont adhéré pendant tant d'années, la seule solution qu'ils trouvent soit de devenir consommateur de cannabis? De plus, l'injustice avec laquelle on traite le cannabis rend celui-ci extrêmement sympathique. N'est-ce pas un phénomène que l'état français, particulièrement agressif et mensonger à propos du cannabis, aurait créé, hissant notre pays au top des pays consommateurs de cannabis? Les Pays-Bas, eux ont apparemment mieux compris ce problème en accordant le statut que la cannabis mérite: la vente libre et contrôlée.

Voilà tout. Encore une fois, manifestez-vous les anti cannabis! Que ce magnifique forum soit le théatre de débats contradictoires!
Tortoise
 

Re: Appel aux anti cannabis

Message non lupar classico2 » Dim 02 Aoû 2009 18:28

.
La guerre contre les drogues en chiffres
208 millionsLe nombre d'adeptes de drogues illicites, dont 166 millions d'amateurs de cannabis.
Avatar de l’utilisateur
classico2
 
Messages: 111
Inscription: Ven 17 Juil 2009 00:03

Re: Appel aux anti cannabis

Message non lupar -ViruS- » Ven 04 Sep 2009 00:00

Bonjour à toi Tortoise.
Je pense que tu as raison dans un certain sens, les enfants et souvent adolescents se plaisent (en général bien entendu) à braver les interdits, mais qu'il y ait des conseils ou pas, et que ceux-ci soient fondés ou pas, on ne peut jamais savoir ce qu'il se passera et ce sont les aléas de la vie.
Le vrai enjeu reste l'éducation que le parent donnera à son enfant et la sincèrité de leur relation.
Enfin sans vouloir répéter ce qui a tant de fois été dis, le cannabis doit être libre d'être consommé par des personnes majeurs et conscientes de leurs actes tant qu'ils ne nuisent pas à autrui comme le veut les droits de l'homme, tout comme l'alcool, les mineurs n'étant pas assez épanouie pour comprendre les enjeux d'une mauvaise consommation/évolution. J'ai vu beaucoup plus de personnes mal réagir à cause de l'alcool (violences, comas ethiliques, accidents) plutôt qu'à cause du cannabis mais les médias racontent ce qu'on veut bien croire.
Pour ma part j'avais toujours dis non et j'ai débuté à 18 ans, j'ai attendu d'avoir passé mon bac, et j'affirme qu'il est préférable d'attendre un âge de raison, mais tout comme l'alcool ou n'importe quel 'drogue' chaque individu fera ce qu'il souhaitera (au niveau des excès), encore une fois c'est ce qui caractérise l'espèce humaine (je veux dire que tout le monde ne fini pas forcément bien, qu'importe son mileu social ou son parcours, les plus dangereux fous par exemple ne sont pas toujours de milieux sociaux pauvres...).
Maintenant au niveau de la législation en France (et malheureusement dans beaucoup trop d'autres pays), je ne sais pas quand dans l'histoire cette plante a été bannie, puisque ce n'est avant tout que le fruit naturel des plantes femelles (je ne parle pas du fameux 'shit' bien entendu) qui est absorbé en fumée tout comme le tabac (en général mais il peut également être ingéré afin de réagir avec des matières grasses pour le même résultat, oui oui sans blague :D ), mais les trafics que cette plante a entrainés, bah il faut se tourner vers l'état et les hommes de lois qui ont rendu çà illicite, puis vers les consomateurs qui ont quand même voulu défier ces 'lois' et ont entrainer le système d'aujourd'hui. J'imagine que l'église a eu quelque chose à voir là-dedans, étant donné les éffets psycho-actifs et leur éternel relation avec le mal, sa drogue à elle n'a été et reste toujours la désinformation et l'intolérance mais çà c'est une autre histoire.
Parcequ"il me semble pas que la Hollande soit le théâtre de traffic comme il y en a en France, on récolte ce qu'on a semé après tout (oh quel jeu de mot :mrgreen: ), bref si on achetait çà directement aux honnêtes agriculteurs comme on irait chercher des tomates (c'est ce que je fais là ou j'habitte), on éviterait peut-être d'enrichir les caïds qui ont bien d'autres merveilles beaucoup plus nocives à vendre, et c'est toujours plus d'armes à feu achetées en plus pour le gang (c'est ce que j'ai pu constaté dans ma ville natale malheureusement...).

A ceux qui pensent que je suis lobotomisé par ma drogue, essayez de réfléchir par vous-même c'est la plus grande des libertés.
-ViruS-
 
Messages: 1
Inscription: Jeu 03 Sep 2009 23:04

Re: Appel aux anti cannabis

Message non lupar Chasseur de mouton » Ven 04 Sep 2009 09:09

Cher Virus,

Vous essayez de convaincre en utilisant l'argument "liberte" dans un pays qui pense majoritairement que l'etat doit prendre controle de l'economie. En effet, seuls 41% des francais pensent que le marche est la maniere la plus efficace de repartir des ressources et d'en produire. DOnc on veut une economie collectiviste, une economie de plan, donc la liberte, les francais n'en ont strictement rien a foutre. J'ai essaye avant vous, et quand vous parlez liberte on vous repond que vous etes un onconscient qui ne pense pas aux enfant.

Regardez sur le forum... Quand l'argument liberte vient contredire les "evidences statistiques" que l'on nous sert, on me repond: Je pense que le Chasseur de Mouton donne trop d'importance a la liberte"

Les francais n'ont pas confiance en eux. Ce sont des victimes qui se refugient dans le juppes du gouvernement pour tout. Pour la negotiation de leur salaire, pour nourir leur gosses, pour savoir quoi manger... Nous sommes un pays historiquement socialiste, bureaucrate et aristocratique. Il est parfaitement logique que la prohibition continue. C'est une maniere de prolonger cet etat de fait, cet ordre etablit qui veut qu'en France, on considere que l'Etat sauve et est intrinsequement bien intentionne. Les francais ne savent pas que donner du pouvoir a l'etat c'est aussi lui donner le pouvoir de faire quelque chose contre sois. Ils n'imaginent meme pas que ce soit possible.
La contrepartie c'est qu'en se comportant en victimes naives et necessiteuses, les francais perdent leur liberte (personellement je dirai qu'ils perdent aussi leur dignite, mais ca n'engage que moi). Mais c'est facile de critiquer, sauf qu'ul faut voir les veritables implications de ce raisonnement. Ca veut dire que pour etre libre, il faut dire adieux aux allocs, aux avantages aquis, a la protection accordee par le code du travail etc... Laisser les gens prosperer, c'est aussi les laisser s'ecraser. C'est dur de voir l'autre s'ecraser sans que l'Etat ne bouge le petit doigt. Quand l'assistance ne se pointe pas par magie, quand aider l'autre ne revient pas a payer la TVA, mais bel et bien a se bouger le fion jusqu'a la personne qui en a besoin, gratuitement de surcroit, alors on est libre. Le jour ou les gens sauront que s'ils deconnent avec la drogue, la seule assistance qu'ils auront viendra de la generosite de leurs voisins, et non pas de la generosite des personalites politiques avec l'argent des autres, alors peut etre auront nous des comportements plus responsables. Pour l'heure, les francais (comme les allemands les espagnols les italiens et les anglais soit dit en passant) sont des assistes, des enfants incapables pour une tres large part de s'assumer eux memes.
Combien de fumeurs connais-je qui me disent "T'es fou? Legaliser, mais t'as vu comment sont les gens?" Je trouve cette position intenable: SOit les gens sont capables de s'assumer, soit ils en sont incapables et on les met dans un asile d'alienes. On ne peut pas etre un peu responsble, un peu libre, un peu adulte, un peu enceinte ou un peu mort. Ce sont des absolus, pas des des notions relatives. Quelqu'un qui plonge tete baissee dans la drogue sans se soucier de rien, je vais choquer, mais je le laisse crever. Un Idiot assez con pour fumer 10 joints par jours sans se demander pourquoi il perd son taf, s'essoufle quand il monte 3 marches, et rit betement en permanence, je n'ai pas envie de le sauver, et ce que les miserabilistes en pensent, je m'en contrefous. C'est mon temps, mon fric, mes efforts. S'ils veulent le sauver, libre a eux, mais pas avec mes moyens. L'assistance a personne qui se met en danger toute seule alors qu'elle est prevenue ne devrait pas etre due. Laissez cerver ceux qui font tout pour crever!

Et c'est ca l'enjeu: La generosite forcee est insuportable, meme pour ceux qui la pronent. Quand tous les risques sont mutualises publiquement (role de l'etat: mutualiser des efforts et des risques, nottement au niveau militaire) on pousse les gens a deconner puisqu'ils savent qu'ils ne payent pas.

D'ou on peut mieux comprendre pourquoi l'etat tient a la prohibition. L'etat a besoin de se donner de l'importance pour en prendre. C'est en donnant qu'on asservit autrui. L'etat veut etre le seul dealer de la republique. Il donne une partie de ce qu'il prend (vole), et provoque ainsi une addiction permanente des residents du pays aux aides gouvernementales et aux "protections" gouvernementales. Tout ce qu'on fait a votre place pour votre bien a une contre partie. L'interdiction de la drogue a pour contrepartie le trafic. Le salaire minimum a pour contrepartie le chomage des jeunes: Si un jeune ne vaut pas encore le salaire minimum (d'un point de vue numerique pour l'entreprise qui embauche je veux dire), alors l'entreprise n'embauche pas. Donc au lieu d'un bas salaire et d'un taf qui donne une qualification on a... un chomeur qui est donc plus pauvre et ne construit pas de savoir faire. Ca peut sembler cruel de condamner les jeunes a travailler pour des queues de cerises, mais c'est la stricte verite. C'est un phenomene mesure econometriquement, aussi precisement que la distance d'un pole a l'autre. L'ISF est un impot contre productif quand on sait que les menages expatries pour raison fiscale payeraient plus en taxes normales s'ils etaient en France, que ce que rapporte l'ISF... Et pourtant, on commet cette grave erreur au nom de la justice sociale. Toutes ces mesures sont fondees sur le miserabilisme, et la volonte de faire le bien avec l'argent des autres. Les autres sont toujours les memes: Les entreprises et les riches.

Pourquoi je tiens ce laius en economie? Pour demontrer une chose: La drogue n'est pas le seul point ou les francais sont en majorite irrationnels, et ou ils refusent de regarder les demonstrations scientifiques pour des raisons affectives. C'est ce qu'on appelle le deni: Accepter l'erreur, c'est devoir changer, c'est devoir se debrouiller, c'est un effort, et l'humain s'economise... Si de srcroit un homme politique lui soutient qu'il a raison d'etre feignant, peureux, ou peu prevoyant, parce quon le fait a sa place, l'humain n'a objectivement aucune raison de vouloir changer, si ce n'est le droit de mener sa vie comme il l'entend.

Sinon, pour repondre a une de vos questions, la premiere interdiction du Cannabis en France, c'est 1916, en pleine guerre mondiale par un gouvernement militaire antidemocratique au possible. La prohibition est un des stigmates du totalitarisme de guerre (malheureusement assez necessaire dans ces cas la).

Bonne jounee Virus.
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44


Retourner vers Cannabis : dangers

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité