condition statut invalidité dépression

Statut et retraite des professeurs de l'enseignement privé

condition statut invalidité dépression

Message non lupar thierry1960 » Jeu 12 Jan 2012 21:22

Bonjour,
Je suis professeur de lettres dans l'enseignement privé depuis 1981. Au 31/12/2011, je totalise donc 31 années validées pour la retraite.
Je souffre depuis longtemps d'anxiété et de dépression. J'ai dû plusieurs fois dans ma carrière interrompre mon activité et j'ai épuisé mes droits à un mi-temps thérapeutique.
Je suis de plus en plus épuisé par mon travail, ce qui peut me conduire à des crises de colère ou à des idées suicidaires. J'ai déjà fait, durant mes périodes les plus difficiles, plusieurs tentatives ratées de suicide.
J'ai peur de ne pas arriver à tenir le coup jusqu'à l'âge de ma retraite, mais d'un autre côté je ne suis pas actuellement en pleine dépression, seulement lassé : je n'ai plus aucun goût à mon métier et je ne supporte plus la plupart des élèves, que je trouve stupides et vulgaires...
Je viens d'avoir 52 ans ; peut-être arriverais-je à tenir jusqu'à 55 ans. De plus, j'ai une perte d'audition et je fais beaucoup répéter mes élèves, ce qui les amuse...Je pourrais porter des prothèses auditives, mais l'idée de me présenter devant eux ainsi me terrifie.
D'un autre côté, je ne vois pas quelle autre activité je pourrais exercer et j'ai besoin d'un minimum pour vivre.
Compte-tenu de mon dossier médical ( ALD S.S Dépression renouvelée depuis 2006), épisodes de dépression sévère en 1986, 1991 ( hospitalisation), 1993,1994 (hospitalisation), 2006 et 2007 ( hospitalisation), prise à vie d'antidépresseurs, pensez-vous que je pourrais solliciter une retraite anticipée ?

Merci de tout coeur pour votre aide.
Thierry
thierry1960
 
Messages: 3
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 21:08

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar Bernard » Jeu 12 Jan 2012 23:34

Vous ne pouvez pas prétendre à une retraite anticipée. Par contre, vous pouvez vous mettre en arrêt de travail, bénéficier éventuellement d'un CMO (Congé de maladie ordinaire) pendant un an maximum ou peut-être d'un CLM (Congé de longue maladie) pendant 3 ans. A l'issue de ce congé, vous pouvez être mis en retraite pour invalidité. La mise à la retraite pour invalidité permet de toucher du RETREP jusqu'à l'âge légal une allocation calculée en fonction des droits acquis au titre de l'enseignement privé et un complément de la Prévoyance à hauteur de 92 % du salaire net.
Bernard
 
Messages: 1613
Inscription: Dim 10 Mai 2009 11:43

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar thierry1960 » Ven 13 Jan 2012 07:33

Bernard a écrit:Vous ne pouvez pas prétendre à une retraite anticipée. Par contre, vous pouvez vous mettre en arrêt de travail, bénéficier éventuellement d'un CMO (Congé de maladie ordinaire) pendant un an maximum ou peut-être d'un CLM (Congé de longue maladie) pendant 3 ans. A l'issue de ce congé, vous pouvez être mis en retraite pour invalidité. La mise à la retraite pour invalidité permet de toucher du RETREP jusqu'à l'âge légal une allocation calculée en fonction des droits acquis au titre de l'enseignement privé et un complément de la Prévoyance à hauteur de 92 % du salaire net.



Merci beaucoup pour votre réponse.
Quand vous parlez de l'âge légal pour le départ à la retraite, est-ce l'âge minimum, c'est-à-dire pour ma génération 62 ans ou 67 ans ?
thierry1960
 
Messages: 3
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 21:08

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar Bernard » Ven 13 Jan 2012 10:33

Il s'agit bien de 62 ans car si vous êtes mis en invalidité, le taux plein est accordé dès l'âge minimum quel que soit le nombre de trimestres.
Bernard
 
Messages: 1613
Inscription: Dim 10 Mai 2009 11:43

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar thierry1960 » Ven 13 Jan 2012 12:40

Merci beaucoup.

Je suis très touché par le soin que vous prenez pour répondre à chacun.

J'aurais une autre question, mais je ne suis pas sûr que vous pourriez y répondre, car elle est d'ordre médical :
il est évident qu'en ce qui me concerne mon anxiété, mes états dépressifs sont liés à mes conditions de travail, je veux dire au stress que subit aujourd'hui un enseignant ( peut-être suis-je à la base plus fragile qu'un autre).
Si j'étais placé en CLM, donc éloigné de la source du stress, je me porterais bien, ce qui fait que la Commission Médicale pourrait me dire :"Monsieur, vous semblez bien vous porter. Rien ne justifie votre congé et/ou votre invalidité", ou encore "changez de métier !".

Qu'en pensez-vous ? On parle parfois de "phobie scolaire" pour les adolescents, mais dans le sens inverse, est-ce que cela peut être reconnu comme facteur invalidant pour un enseignant ?
thierry1960
 
Messages: 3
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 21:08

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar Bernard » Ven 13 Jan 2012 13:45

Votre raisonnement est juste, il est normal que votre état de santé s'améliorerait si vous étiez en arrêt de travail.
Un reclassement serait à mon avis une solution à vos problèmes mais c'est quasiment impossible dans l'enseignement privé.
Le risque est que le Comité médical vous considère inapte à l'enseignement mais pas à toutes fonctions. Ce qui pourrait entraîner une non mise en invalidité et vous obliger à vous orienter vers une autre activité professionnelle. Il est très difficile de vous dire actuellement comment les choses pourraient se dérouler. Plusieurs possibilités existent : le CMO (un an maximum), le CLM (3 ans maximum). Si, à l'issue du congé vous n'obtenez pas une mise en invalidité, il est possible de demander une disponibilité d'office pour raisons de santé pour un an renouvelable 2 fois. Durant cette période, vous touchez des I.J. de l'administration et un complément de la Prévoyance. Une mise en invalidité peut être prononcée au terme de vos droits.
Si vous vous sentez très fatigué, n'hésitez pas à vous mettre en arrêt de travail et à le prolonger si nécessaire. Vous verrez ensuite .... .
Bernard
 
Messages: 1613
Inscription: Dim 10 Mai 2009 11:43

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar sylvette81 » Jeu 05 Juil 2012 23:50

Je suis actuellement en fin de CLD, l'expert me dit qu'en dépit de l'avis favorable du comité médical, on peut me déclarer apte à une activité non enseignante. Or comme vous le savez il n'y a aucune possibilité de reclassement dans un autre emploi que celui d'enseignant pour les maîtres du privé. Si tel est le cas et vu le marché de l'emploi en général et pour les personnes de 55 ans ou plus en particulier, comment pourrais-je dans ce cas subsister?
Merci par avance pour vos réponses!
sylvette81
 
Messages: 1
Inscription: Jeu 05 Juil 2012 23:36

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar Bernard » Ven 06 Juil 2012 10:02

Re: condition statut invalidité dépression

Message non lupar sylvette81 » Jeu 05 Juil 2012 23:50
Je suis actuellement en fin de CLD, l'expert me dit qu'en dépit de l'avis favorable du comité médical, on peut me déclarer apte à une activité non enseignante. Or comme vous le savez il n'y a aucune possibilité de reclassement dans un autre emploi que celui d'enseignant pour les maîtres du privé. Si tel est le cas et vu le marché de l'emploi en général et pour les personnes de 55 ans ou plus en particulier, comment pourrais-je dans ce cas subsister?
Merci par avance pour vos réponses!


Avant de prononcer l'inaptitude, une proposition de reclassement compatible à l'état de santé doit être étudiée. Dans l'enseignement privé, c'est quasiment impossible. Si le Comité médical ou la Commission de réforme refusait la mise en invalidité, il ne resterait plus qu'une solution : demander à bénéficier d'une mise en disponibilité pour raisons de santé. Dans ce cas, vous toucheriez des I.J. de l'Administration complétées par la Prévoyance à hauteur de 92 % du salaire net. La mise en disponibilité peut être pour un an et est renouvelable 2 fois. Ensuite, vous vous retrouvez à la case départ. Le Comité médical peut alors cette fois vous mettre en invalidité. Sinon, vous reprenez le travail ou c'est le licenciement.
Bernard
 
Messages: 1613
Inscription: Dim 10 Mai 2009 11:43


Retourner vers Statut et retraite enseignement privé

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron