Fin de CLD en janvier 2016, que dois je demander ensuite ?

Statut et retraite des professeurs de l'enseignement privé

Fin de CLD en janvier 2016, que dois je demander ensuite ?

Message non lupar MITSOUKO » Mer 18 Fév 2015 13:06

Bonjour
Je suis en CLD et celui ci se terminera le 14 janvier 2016 ; on me demande aujourd'hui (dernière demande de prolongation de CLD) de préciser si je souhaite à cette date future reprendre le travail, ou une mise en retraite-invalidité, ou une mise en disponibilité d'office...
Je sais que la première solution n'est pas envisageable, aucune amélioration de mon état de santé depuis 2010 ...
Pour la retraite-invalidité, je ne sais pas comment ils font pour la calculer ... je ne suis enseignante avec contrat définitif que depuis septembre 2001, ce qui fera 14 ans et 4 mois au 15 janvier 2016, alors je ne sais pas si j'y aurai droit ? ne faut il pas 15 ans de "service" (malade ou pas !) ?
je ne sais pas à qui m'adresser pour savoir comment est calculée cette retraite-invalidité (durée de service ? degré d'invalidité (qui la détermine, quand, et comment ??)
Et ensuite, Uniprévoyance intervient en principe , mais à quelle hauteur ? actuellement, j'ai un demi traitement, avec complément Uniprévoyance à 94 %...
Puis je espérer que ce sera encore le cas ?
Etant de décembre 1956 j'ai cru comprendre que je serai , si le comité de réforme me l'accorde, en "retraite-invalidité" jusqu'à 62 ans, age ou de toute façon , je basculerai en retraite du régime général de la Sécurité Sociale ; me reste l'interrogation et l'angoisse de ces trois années intermédiaires...

Pour la mise en disponibilité d'office, à quoi cela me servirait il de la demander ????
Merci si vous pouvez m'éclairer !
MITSOUKO
 
Messages: 1
Inscription: Mer 18 Fév 2015 12:29

Re: Fin de CLD en janvier 2016, que dois je demander ensuite

Message non lupar Bernard » Mer 18 Fév 2015 22:18

Je suis en CLD et celui ci se terminera le 14 janvier 2016 ; on me demande aujourd'hui (dernière demande de prolongation de CLD) de préciser si je souhaite à cette date future reprendre le travail, ou une mise en retraite-invalidité, ou une mise en disponibilité d'office...
Je sais que la première solution n'est pas envisageable, aucune amélioration de mon état de santé depuis 2010 ...
Pour la retraite-invalidité, je ne sais pas comment ils font pour la calculer ... je ne suis enseignante avec contrat définitif que depuis septembre 2001, ce qui fera 14 ans et 4 mois au 15 janvier 2016, alors je ne sais pas si j'y aurai droit ? ne faut il pas 15 ans de "service" (malade ou pas !) ?
je ne sais pas à qui m'adresser pour savoir comment est calculée cette retraite-invalidité (durée de service ? degré d'invalidité (qui la détermine, quand, et comment ??)
Et ensuite, Uniprévoyance intervient en principe , mais à quelle hauteur ? actuellement, j'ai un demi traitement, avec complément Uniprévoyance à 94 %...
Puis je espérer que ce sera encore le cas ?
Etant de décembre 1956 j'ai cru comprendre que je serai , si le comité de réforme me l'accorde, en "retraite-invalidité" jusqu'à 62 ans, age ou de toute façon , je basculerai en retraite du régime général de la Sécurité Sociale ; me reste l'interrogation et l'angoisse de ces trois années intermédiaires...

Pour la mise en disponibilité d'office, à quoi cela me servirait il de la demander ????




Il est normal que l'on vous fasse ces 3 propositions. A vous de choisir celle qui convient le mieux à votre état de santé :
1) Reprise du travail : c'est à vous ainsi qu'à votre médecin de voir si votre état de santé le permet ou non.

2) Mise en disponibilité d'office : cette solution s'adresse aux personnes dont l'état de santé s'améliore et qui pensent pouvoir reprendre le travail au bout de quelques mois, ou d'une année ou deux.

3) Mise en retraite pour invalidité : en cas d'impossibilité de reprendre ou d'envisager une reprise du travail dans un proche avenir, c'est la mise en invalidité qui est accordée.

Il n'est pas exigé 15 ans de services pour aller au RETREP au titre de l'invalidité. Le montant de l'allocation d'invalidité servie par le RETREP est calculée en fonction des droits acquis dans l'enseignement privé (il s'agit d'une retraite : pension de base + retraite complémentaire) en prenant en compte les trimestres à échoir. Peu importe le montant puisque la Prévoyance (Uniprévoyance pour vous) complète toujours à hauteur de 94 % du salaire net de référence.
Durant la période en invalidité, vous validez 4 trimestres par an à la SECU.
Vous quitterez le RETREP à l'âge légal avec le taux plein quel que soit le nombre de trimestres validés.
Bernard
 
Messages: 1630
Inscription: Dim 10 Mai 2009 11:43


Retourner vers Statut et retraite enseignement privé

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron