L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Cannabis : qu'en pensez-vous ?

L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Message non lupar Dreadeyes » Ven 07 Sep 2007 17:25

Effectivement à lire la thèse de médecine Les dangers du cannabis en lien, qui comme toute thèse sélectionne les sources favorables à ses hypothèses de départ, on en conclut que la cannabis affecte le fonctionnement cérébral - mais n'est-ce pas ce que recherchent les usagers -, et nuit à la santé physique - comme à peu près tous les psychotropes au-delà d'une certaine dose pouvant varier de 0 à beaucoup.
Une question beaucoup plus intéressante serait: quel est le coût pour la société de la répression? Et son corollaire: la dépénalisation du cannabis pour les majeurs ne permettrait-elle pas de réorienter les sommes dépensées vers des actions de prévention primaire et secondaire plus efficaces?
Dreadeyes
 
Messages: 1
Inscription: Ven 07 Sep 2007 16:55

Message non lupar Annabelle » Dim 21 Oct 2007 06:51

La France est l'un des moutons noirs du pétard en Europe. Non contente d'être l'un des pays les plus répressifs de l'Union, elle est également l'un de ceux où l'on fume le plus. Les chiffres sont sans appel: 22% des jeunes Français auraient consommé du cannabis au cours du dernier mois –record européen– contre 1% en Suède. Au total, "la France figure parmi les pays les plus consommateurs en Europe tant chez les jeunes adultes que les adolescents", conclue le rapport "Cannabis, données essentielles" publié mardi par l'Office français des drogues et toxicomanies (OFDT) et qui dresse un bilan très complet du phénomène en France.

En 2005, près de 4 millions de nos compatriotes avaient ainsi expérimenté cette drogue et plus d'un demi-million en consommaient même tous les jours. Pour achever ce premier tableau statistique, la part des consommateurs réguliers (dix fois par mois) est en hausse: entre 2000 et 2005, elle est passée de 3,8 à 5,9%. Ainsi, "depuis 2000, l’usage régulier de cannabis se trouve à un niveau très proche de l’usage régulier d'alcool".

____
la suite sur : http://www.rue89.com/2007/07/11/cannabi ... de-fumeurs


et sinon, mais beaucoup plus long :
http://www.grep-mp.org/conferences/Parc ... rogues.htm

un texte édifiant
Annabelle
 

Re: L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Message non lupar classico2 » Mer 16 Sep 2009 02:20

Deux vieux crimes devenus inutiles
La prostitution et la possession de marijuana doivent être retirées du Code criminel au plus vite. Non pas parce que nous devons élever ces «crimes» au rang de valeurs sociales, mais plutôt parce qu'il est devenu inutile de les combattre. Mieux vaut vivre avec que de dépenser des sommes astronomiques pour mobiliser à la fois les forces policières, les tribunaux, tout l'appareil judiciaire et le système carcéral.

Pour la prostitution, il n'existe aucune solution, sinon de la contrôler, de la réglementer et d'ainsi mieux aider les travailleuses du sexe à s'en sortir. C'est en travaillant ouvertement dans la légalité que la sécurité à la fois personnelle et médicale des personnes oeuvrant dans l'industrie du sexe sera assurée. Dans un tel contexte, il devient plus facile d'intervenir. Les sommes consacrées à la lutte à la prostitution ne doivent plus servir inutilement à l'emprisonnement et à la répression. Personne ne se prostitue par choix ou par conviction. Adopter une approche répressive ne fait que nuire à la réhabilitation de la personne travailleuse du sexe.

ENTRE DEUX JOINTS

Quant à la marijuana, les statistiques nous démontrent qu'année après année, et ce, malgré les succès retentissants des multiples opérations cisailles, la mariculture augmente régulièrement en parallèle avec la consommation chez tous les groupes d'âges.

En 2007, près des deux tiers des infractions relatives aux drogues déclarées par la police avaient trait au cannabis. L'écoulement du temps nous démontre aujourd'hui qu'il faut aller plus loin et légaliser cette possession.

Le gouvernement consacre des sommes d'argent considérables pour une lutte inutile, qui se solde par un échec évident. Il est grand temps que les budgets actuellement consacrés à la lutte au cannabis soient orientés vers une prévention plus active et massive de la consommation des drogues au niveau des jeunes du secondaire et du primaire.

Il est inutile de judiciariser et de mobiliser les effectifs policiers pour une lutte qui ne donne pas les résultats escomptés. Pendant que nous maintenons une lutte «de principe» à la marijuana, les champs des agriculteurs sont envahis, les jeunes poursuivent leur consommation et celle-ci augmente d'année en année. Ne soyons pas hypocrites. L'alcool au volant cause encore beaucoup plus de morts et de blessés annuellement que la simple consommation d'un joint dans la quiétude de sa résidence la fin de semaine.

L'ÉTAT ET LA MAFIA

À la fois pour la prostitution que pour la culture et la consommation de marijuana, le gouvernement se prive d'une opportunité de se substituer aux multiples réseaux du crime organisé, qui font la fête en se partageant un butin intéressant qui échappe aux coffres de l'État. Le crime organisé règne en maître, tandis que l'État brûle notre argent inutilement. Qui parmi les politiciens fédéraux aura le courage de proposer de telles modifications au Code criminel

sans s'attirer les foudres des hypocrites ténors de la droite religieuse? Voilà une situation où l'émotivité l'emporte sur le gros bon sens.
La guerre contre les drogues en chiffres
208 millionsLe nombre d'adeptes de drogues illicites, dont 166 millions d'amateurs de cannabis.
Avatar de l’utilisateur
classico2
 
Messages: 111
Inscription: Ven 17 Juil 2009 00:03

Re: L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Message non lupar Chasseur de mouton » Jeu 17 Sep 2009 08:26

Dreadeyes, Annabelle et Classico,

Merci pour ces posts interessants. Je partage vos points de vue sur de nombreux aspects. Maintenant que nous somme tous sur une problematique commune, anticipons: Que vont nous repondre les prohibitionnistes? Clairement, ils sortent toujours la meme rengaine donc ca devrait etre previsible. Leurs axes d'argumentation etant a peu pres toujours les memes, il nous faudra demonter les "arguments" suivants:

1. "Et les enfants?". EN prononcant le mot "enfant", Mika et son equipe vont nous dire qu'on veut legaliser parce qu'on se moque des enfant. Je sais que vous avez precise qu'il s'agissait de legalisation pour les majeures, mais ils ne vont retenir que ce qu'ils veulent. Cette objection risque fort d'arriver. Elle est nulle dans le raisonnement, mais a un fort impact emotif.

2. L'augmentation de la consommation: Les prohibitionnistes ne savent pas que la police n'est pas un frein a la consommation. Ils ne font pas la difference entre le droit et la pression sociale parce qu'ils n'ont pas de recul par rapport a la loi. Si vous preferez, comme sur ce sujet, la plupart des prohibitionnistes mettent leur cerveau en "mode sans echec", ils font du binaire: "Ce qui est autorise par la loi est bien ce qui est interdit est mal donc si on autorise on dit que c;est bien donc on encourage a la consommation." De toute evidence, c'est le genre d'objection qu'on peut avoir a affronter. Soyons prets.

3. "Si on legalise le cannabis, pourquoi ne pas legaliser l'heroine tant qu'on y est?"
Posez vous la question! Il y a deux manieres de repondre a cette objection: Dire que le cannabis et l'heroine sont deux choses differente, ou demontrer que toutes les drogues sont a loger a la meme enseigne: Que le proprietaire du corps qui qui prend de la drogue s'arrange avec lui meme. Personellement je suis plutot pour la seconde approche, mais a vous de choisir la votre.

4. "la prohibition ne marche pas parce que le peines ne sont pas et n'ont jamais ete appliquees." C'est en partie vrai, mais les genies qui posent ce postulat se demandent pourquoi ca n'a jamais ete applique: Parce qu'on ne peut pas mettre 4 millions de personnes en taule. Cette objection est piegeuse, parce qu'on a vite tendance a tomber dans des lieux communs du genre "vous voulez que la population carcerale finisse aussi nombreuse qu'aux US?" etc... SOyons malins et utilisons les chiffres de maniere rigoureuse. Allez y, ils sont en notre faveur: Le nombre de fumeurs et leur repartition dans les CSP rendent la prohibition inapplicable.

5. "le principe de precaution" Attention! Le PDP est leur arme la plus dangereuse, parce que c'est une arme ideologique faisant appel a la peur. N'oubliez pas que toutes les personnes qui vous parlent du principe de precaution cherchent TOUTES a vous asservir. Il n'y a pas de regle generale pour demonter le PDP. Ce raisonnement malsain doit etre combattu selon le contexte.

Bon, les anti cannabis, prohibitionnistes de tous bords: Vous avez quelque chose a dire? On n'attend que ca, mais nous on fait des demonstration, pas juste des "on dit" et des rumeurs de mamans en colere. Et les habitues du forum savent pourquoi je l'ai mis en caractere gras. Vos objections sont des voiles de fumee epais mais sans consistance. A coup de raison et de logique, nous allons ventiler tout ca!
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44

Re: L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Message non lupar flaubert » Mar 04 Jan 2011 10:28

Vraiment la France est l'un des moutons noirs du pétard en Europe, la prohibition du cannabis en France est maintenant si efficace, il sera préférable d'organiser des programmes de sensibilisation tant.
flaubert
 
Messages: 1
Inscription: Mar 04 Jan 2011 10:23

Re: L'interdiction du cannabis est-elle efficace ?

Message non lupar krwoox » Ven 18 Oct 2013 19:03

Pour l'instant, les consommateurs de cannabis qui achètent payent un lourd 'impôt' : la prohibition gonfle le prix de la fumette car les dealers ont besoin de téléphones pour vendre, logements pour stocker et/ou terrains pour cultiver discrètement, grosses cylindrées et essence pour rapatrier en "go fast" depuis l'espagne. Cette imposante prohibition est financée par les impôts (plusieurs centaines de millions d'euros par an), engourdit les polices et ne les focalise pas sur les détournements de biens publics, les escroqueries, etc...

Une fois légalisé, le cannabis n'aura qu'une faible valeur marchande - tout dépend si sa production est autorisée chez les particuliers, quelle quantité, le droit à être exempt de paperasses et d'impôts associés s'il n'y pas de commerce... La prévention ensuite sera beaucoup plus simple, les policiers ne se feront plus ridiculiser comme c'est le cas lors des journées préventions. Le discours stérile prohibitionniste laissera place à des recommandation raisonnables. Les policiers seront payés non pas pour faire du chiffre et la morale, pas pour capturer ou interroger des usager-revendeurs, pas pour remplir les paperasses associées, mais pour enquêter vraiment sur des affaires graves,

Des variétés spéciales, allégée en THC, plutôt Sativa à l'effet tonique, seront conseillées aux étudiants soucieux de l'obtention de leur diplômes, et prescrites aux mineurs que même la maison de correction n'a pas dissuadé de fumer... Et on leur fera faire des stages avec des mourants atteints de cancer du poumon, tout en leur vantant les vertus de la vaporisation, qui ne provoque ni combustion, ni fumée.

De plus, le savoir populaire médicinal sur le cannabis reviendra au goût du jour. C'est déjà le cas malgré un contexte de guerre législative et obscurantiste, associée à un effet disque-rayé diabolisateur dans les médias.

http://blogs.mightyprods.com/blogs/blabla/31/187
krwoox
 
Messages: 1
Inscription: Ven 18 Oct 2013 18:38


Retourner vers Cannabis : dangers

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron