Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Cannabis : qu'en pensez-vous ?

Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Sam 10 Oct 2009 16:12

Bonjour à tous,

Voici une information qui devrait intéresser tous les parents, enseignants et éducateurs impliqués dans la prévention des conduites à risque chez les jeunes :

Le député Daniel Vaillant propose une légalisation contrôlée du cannabis en France :
(source : Journal Le Parisien du 9 octobre 2009 : Daniel Vaillant : «La consommation de cannabis peut être légalisée») :

"Ancien ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant, député-maire PS du XVIII e , prend aujourd’hui la parole. Alors que le gouvernement lance une campagne de sensibilisation sur les dangers de la drogue, lui propose la légalisation de la consommation du cannabis.

Que pensez-vous de la campagne de sensibilisation aux dangers de la drogue lancée par le gouvernement ?
Daniel Vaillant.
Elle a le mérite d’exister.
C’est bien que la ministre de la Santé Roselyne Bachelot s’y intéresse. Mais c’est un peu faible ; en gros, elle dit : « Ne détournons pas les yeux. » OK, mais il faut être plus agressif, attaquer cette question de la toxicomanie, sa massification et sa banalisation.

Que préconisez-vous ?
Dans le vaste problème que pose la drogue, il y a la question du cannabis. Ce produit est interdit, et pourtant sa consommation explose ; aujourd’hui, un jeune sur deux a déjà fumé du cannabis. Cette croissance s’accompagne d’une aggravation des trafics et de la criminalité. Aujourd’hui, je dis : « Ne faudrait-il pas prendre le pari de légaliser la consommation personnelle de cannabis à travers un contrôle de la production et de l’importation, comme c’est le cas avec l’alcool ? »

Le cannabis n’est pas une drogue ?
Si bien sûr, mais ce n’est pas comparable à d’autres drogues dures, comme le crack. Depuis que je suis maire du XVIIIe arrondissement, aucun habitant n’est venu se plaindre des consommateurs de cannabis. Mais du crack, oui. Est-ce que le cannabis est dangereux ? Oui. Est-ce ça touche la santé ? Bien sûr. Le sommeil, les réflexes en prennent un coup, la capacité à travailler, être éveillé, suivre des études, sûrement. Je ne joue pas l’ignorant, mais est-ce bien différent de l’alcool ?

Concrètement, comment cette nouvelle réglementation pourrait fonctionner ?
Je n’ai pas élaboré un projet de loi avec tous les détails. On peut imaginer un contrôle des approvisionnements extérieurs et une production en France. Tout se ferait dans la transparence, dans la règle comme pour le tabac et l’alcool. Pas de produits frelatés, pas d’économies souterraines et une vente à des endroits précis et contrôlés, interdite aux mineurs de moins de 16 ans. Autoriser la consommation donc, mais pénaliser la conduite à risque comme pour l’alcool. Et durcir la pénalisation pour les trafiquants.

Vous risquez d’être accusé de laxisme ?
Je ne suis pas laxiste, je suis pratique. Mais on est dans une hypocrisie générale. Il y a de plus en plus de deal et de vente, de consommation, et pourtant c’est interdit ! Moi, je voudrais que les jeunes boivent moins, fument moins, prennent moins de cannabis et évidemment ne touchent jamais à la drogue dure. Je reste d’abord un père de famille et un citoyen libre. Comment faire reculer le cannabis ? C’est ça la question. Or l’interdiction ne règle pas le problème aujourd’hui, c’est un fait. Tentons le pari de la réglementation pour faire baisser la consommation."


Qu'en pensez- vous ?

Merci par avance pour vos opinions, sous l'angle de la prévention des conduites à risque chez les jeunes.

Bien amicalement,

Philippe Lahalle
Parent d'élève du lycée Sainte-Marie de Cholet
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Sam 10 Oct 2009 16:27

Pour compléter l'information ci-dessus, voici une dépêche de l'AFP du 9 octobre 2009 :

Interrogés par l'AFP en marge d'une Convention PS à La Défense, le député Michel Sapin et le sénateur David Assouline se sont prononcés en faveur de cette proposition, Jean-Louis Bianco plaide pour le maintien de l'interdiction et l'ancienne garde des Sceaux Marylise Lebranchu est plutôt favorable à une légalisation sous condition.

- Marylise Lebranchu : "je suis plutôt favorable à une légalisation comme pour le tabac à une condition : on met d'abord en marche une politique de santé publique". Rappelant sa position adoptée en 2001 elle affirme que "si on dépénalise, cela veut dire que celui qui a de l'argent peut acheter pour fumer, celui qui n'a pas d'argent doit dealer pour fumer et, à ce moment là, il relève de la justice, puisque c'est un délit. On ne peut pas dépénaliser ce serait totalement injuste".

- Jean-Louis Bianco : "Le cannabis est et doit rester interdit". "A une époque où les jeunes sont en perte complète de repères, la règle de l'interdiction doit demeurer. Si un jour la France va mieux et la jeunesse va mieux, ça peut se discuter, mais dans l'état actuel des choses, il ne faut pas donner de signal ambigu".

- Michel Sapin : "Daniel Vaillant a raison", il faut "mieux contrôler le commerce et mieux punir le trafic". "A force de pénaliser le consommateur, on n'a plus d'armes pour attaquer le trafic car tout le monde a intérêt au silence".
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Sam 10 Oct 2009 16:35

Source : Journal Le Monde du 9 octobre 2009 :

L'UMP TROUVE LA PROPOSITION "TOTALEMENT INACCEPTABLE"

"Le Mouvement populaire trouve totalement inacceptables les propos de Daniel Vaillant proposant de 'légaliser la consommation personnelle de cannabis', affirme Eric Ciotti, secrétaire national de l'UMP à la sécurité. Alors que le trafic de stupéfiants nourrit les réseaux qui sont au cœur de la délinquance, en légaliser l'usage irait à l'encontre de la lutte volontaire et déterminée mise en œuvre par le gouvernement de François Fillon."

L'UMP est "fermement opposé à toute tentative de légalisation du cannabis ou des drogues dites douces qui conduisent inexorablement à l'usage de drogues de type cocaïne ou ecstasy". "Faut-il rappeler les raisons dramatiques qui ont conduit à l'adoption de la loi dite 'Marilou' (du nom d'une fillette de 9 ans tuée accidentellement par le conducteur d'une voiture sous l'emprise de cannabis) en janvier 2003 ou les effets irréversibles de ces substances sur de jeunes adolescents?", poursuit-elle. Se félicitant du "discours courageux et décomplexé du président de la République", l'UMP dénonce "le laxisme prôné par le Parti socialiste, toujours aussi naïf en la matière".
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar koffixop » Sam 10 Oct 2009 20:18

Quelle excellente nouvelle ! Enfin un politique qui ose remettre en question la prohibition du cannabis en France.

J’ai d’ailleurs l’impression que le débat s’amorce au niveau mondial (les Pays-Bas sont en plein débat, la proposition de Tom Amiano est sur le point d’être débattue aux u.s et la France avec cette proposition lance les discussions sur son territoire).

Le nombre de consommateurs de cannabis aurait il atteint une masse critique qu’il faut à présent légitimer ?

Une chose est sure, si ces propositions ne passent pas aux u.s ou France, elles passeront ailleurs, la répartition et le nombre de consommateurs imposent désormais que le cannabis soit encadré juridiquement. Si ces tentatives de légalisation n’étaient pas fructueuses il y’a fort à parier que leurs fréquences va augmenter et l’engouement qu’elles vont susciter va croitre lui aussi.

Le pire serait que le cannabis soit légalisé en Californie, que sa tolérance soit reconduite en hollande, mais qu’il soit maintenu illégal en France – le signal envoyé à la population (notamment aux jeunes populations) serait donc que le cannabis n’est qu’un enjeu politique … bien loin d’eux !
Et je voudrais bien entendre les réponses des organismes de prévention en charge de justifier la prohibition répondant à des jeunes qui demanderaient pourquoi lorsque le cannabis est légalisé dans un pays, la criminalité et la consommation de drogue diminuent ou restent stables ? La prévention à la française s’apprête de nouveau à se tirer une balle dans le pied si elle s’oppose à cette proposition de loi.

Dans l’article posté ci-dessus par Philippe tout est dit en peu de lignes à ce sujet et les arguments des uns comme des autres apparaissent limpides :

- la consommation a fortement augmenté
- la consommation de cannabis ne pose pas de problèmes même dans les zones ou l’on sait que sa consommation y est élevée
- beaucoup trop de mineurs en ont déjà fait l’expérience

Les pros :
Nuisances sanitaires modérés
Baisse du trafic
Diminution de la consommation chez les jeunes grace à un réseau de distribution plus sélectif

Les antis :
Escalade depuis le cannabis vers la cocaïne et l’héroïne
Augmentation des accidents de la route
Risque d’augmentation de la consommation



J’espère sincèrement que cette proposition de loi va amener un débat à grande échelle sur la place du cannabis dans la société Française.

Pour finir, je voudrais apporter ma contribution à tous les lecteurs de ce forum en commentant l’argument UMP « Faut-il rappeler les raisons dramatiques qui ont conduit à l'adoption de la loi dite 'Marilou' (du nom d'une fillette de 9 ans tuée accidentellement par le conducteur d'une voiture sous l'emprise de cannabis) en janvier 2003 ou les effets irréversibles de ces substances sur de jeunes adolescents?" »

1/ le conducteur de la voiture qui a renversé Marilou n’avait pas son permis en plus d’avoir fumé du cannabis.

2/ « effets irréversibles de ces substances sur de jeunes adolescents » cela n’a jamais été cliniquement prouvé.

Deux arguments qui cherchent donc très clairement à faire vibrer la corde sensible plus qu’a faire réfléchir ; le ton est donné…
koffixop
 
Messages: 24
Inscription: Jeu 14 Mai 2009 15:49

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Sam 10 Oct 2009 22:28

Bonjour Koffixop,

Attention : le député Daniel Vaillant n'a pas déposé une proposition de loi mais a "seulement" proposé une légalisation contrôlée du cannabis dans une interview accordée au journal Le Parisien.

Dans le journal La Croix du 09/10/2009, je viens de voir un article "Vaillant (PS) pour la vente réglementée du cannabis, l'UMP fustige le "laxisme"" dans lequel il est écrit :

Jean-François Lamour, président du groupe UMP au Conseil de Paris, et les élus UMP et des partis associés se sont eux aussi opposés à la proposition de M. Vaillant, qualifiée de "fausse bonne idée". Selon eux, "priorité doit être donnée à une prévention totale, via l'école, le développement des structures d'écoute et d'accueil et des sanctions graduées".


Je ne sais pas en quoi va consister cette "prévention totale via l'école" mais c'est une bonne chose de voir que les politiques s'emparent enfin de cette question qui, je l'espère, aura des retombées concrètes dans l'Education Nationale.

Bien amicalement,

Philippe Lahalle
Parent d'élève du lycée Sainte-Marie de Cholet
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar koffixop » Dim 11 Oct 2009 11:06

Bonjour Philippe,

Vous avez raison, Daniel Vaillant n’a en fait émis qu’une idée et lancer le débat au sein de son parti – c’est toujours ca de pris mais vous avez raison de dire qu’on est loin d’une proposition de loi – le fond de mes propos ne change cependant pas et j’abonde totalement dans le sens du maire du 18eme (quartier qui, pour le connaitre un peu, « craint » franchement !)

En espérant une majorité de l’assemblée derrière Daniel Vaillant pour qu’effectivement une proposition de loi voit le jour (j’ai beau avoir fumé, je me rends compte de l’utopie… !), les conservateurs de tous bords vont établir leurs arguments en opposition à cette idée au sein du débat publique, voyons ce qu’ils ont à dire…

Bon dimanche
koffixop
 
Messages: 24
Inscription: Jeu 14 Mai 2009 15:49

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Chasseur de mouton » Dim 11 Oct 2009 11:21

KX si je suis d'accord ave tout ce que vous avez ecrit ici, il me semble qu'il y a un autre aspect a ne pas negliger: La recuperation politique. Or, si'il y a une chose en laquelle je ne crois pas, c'est la conviction libérale des socialistes (pareil pour l'UMP, socialiste aussi). J'ai un peu peur que cet effet d'annonce soit une tentative de récupération d'électeurs habitués a être trahis au nom du principe de précaution. Le courage politique des socialistes etant inexistant depuis 20 ans je vois pas pourquoi ca changerait d'un coup...
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Lun 12 Oct 2009 07:18

Pour compléter les avis des personnalités politiques, j'ajoute l'opinion de Ségolène Royal parue dans Le Figaro du 12/10/2009 (source : http://www.lefigaro.fr/politique/2009/1 ... auche-.php ) :

Sur la proposition de l'ancien ministre PS Daniel Vaillant de légalisation contrôlée de la consommation du cannabis, elle a répondu clairement «non» : «On sait bien quel signal cela donne à une société alors que jamais une société n'a eu autant besoin de règles.»
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar admin » Lun 12 Oct 2009 19:17

Désolé Classico, j'ai censuré votre message : il y a des limites à ne pas dépasser.
admin
 
Messages: 43
Inscription: Jeu 26 Juin 2008 21:34

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Lun 12 Oct 2009 20:46

Extrait d'une dépêche AFP du 12/10/2009 :

Cannabis : Valls "en désaccord total" avec la proposition Vaillant d'une vente réglementée

PARIS — Le député PS de l'Essonne Manuel Valls s'est déclaré lundi "en désaccord total" avec la proposition de l'ancien ministre PS de l'Intérieur Daniel Vaillant envisageant une "vente réglementée" du cannabis.

"Je connais Daniel vaillant et je sais son combat absolu contre toutes formes d'insécurité mais je suis en désaccord total avec sa proposition", a déclaré sur i-Télé M. Valls, alors que les socialistes divergent sur la question de la légalisation du cannabis.

"Attention aux pertes de repères et à la fin des interdits", a mis en garde le maire d'Evry. "La question de la drogue qui fait des dégâts considérables dans les quartiers populaires, qui alimente l'économie souterraine, ne peut pas être traitée de cette manière. On ne peut pas lever un certain nombre d'interdits".
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Chasseur de mouton » Mar 13 Oct 2009 06:44

Merci pour ces articles Philippe,

On peut constater qu'ici, les detracteurs se cachent derriere des fausses evidences. Segolene, nous donne du "on sait bien..." Valls nous sert du "On ne peut pas..." Toutes ces affirmations peremptoires on un seul but : Tuer le debat, tuer la question dans l'oeuf. Pourquoi debattre puisque "on sait bien que..." et de toute facon "on ne peut pas..."

Mais en tout cas, Sego n'est pas tres surprenante dans son role: Apres avoir ecrit des inepties immondes sur ce que regardent les gosses et en avoir fait un bouquin "le ras le bol de bebes zappeurs", il est evident que cette femme s'inscrit dans la tradition argumentative du simplissime affectif, un peu comme le faisait Mika. Clairement, "l'anti cannabisme" est une croyance, une religion. C'est du domaine de la foi. On a foi en l'alcool (dieu) et on craint le diable (le cannabis), sans se poser plus de question que ca. A quoi bon, on a les reponses: "on sait que " et " On ne peut pas..."

La difference entre vaillant et ses copains, c'est que le premier pose une question en argumentant pourquoi il la pose. Les autres n'y repondent pas en disant pourquoi ils y repondent. Bref, je ne sais pas pas s'il s'agit de foi ou de mauvaise foi, mais c'est surement l'un des deux.
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar classico2 » Mar 13 Oct 2009 14:04

Légaliser le Cannabis, oui, mais soyons raisonnables


Le serpent de mer de la légalisation du Cannabis refait surface. Dans un article du Monde, daté du 9 octobre dernier, Daniel Vaillant propose de légaliser le Cannabis par la régulation du marché, avec un contrôle strict de la production et de l'importation.

L'UMP est radicalement contre (juste après avoir voté la régulation du marché de Jeux en ligne dont le caractère addictif n'est plus à prouver), des députés PS comme Manuel Valls se prononcent aussi contre. Mais, quand on voit les dégâts des produits de "mauvaise qualité", "coupés", quand on voit les réseaux mafieux qui se sont créés n'est-ce pas la solution la plus raisonnable ? Quels sont alors les précautions à prendre ? car il faut être responsable !

Tout d'abord, LA STAT de Daniel Vaillant est : 1 personne sur 2 a déjà fumé du cannabis ! Si ce n'est pas de la démocratisation... Oh je vois déjà les opposants à ce projet dire que "ce n'est pas parce que tout le monde le fait que c'est bien" et ils ont raison. Cependant, on peut appliquer ça à l'alcool, le tabac (dont je ne comprends pas le silence et la non-action sanitaire des pouvoirs publics mondiaux envers les producteurs de tabacs...), le jeu et plein d'autres sujets ; tout dépend on l'on place le curseur.

Je disais donc qu'il fallait être responsable, ne pas être angélique mais réaliste et pragmatique, dans une logique de production nationalisée. Si si, c'est possible !!! Voici mes remarques et propals pour réguler le marché, très proche de M. Vaillant (mais je suis pas socialiste...) :

1) Il s'agit de contrôler la production et les importations : je propose de nationaliser la production de cannabis, sous forme de Société d'économie mixte par exemple, et de négocier de façon bilatérale avec les autres pays exportateurs de cannabis dans un souci de co-développement;

2) L'objectif est de tuer le marché noir du cannabis : il faut donc contrôler les coûts pour proposer des prix sensiblement égaux au prix du marché;

3) Avoir les mêmes obligations que pour l'alcool et le tabac en matière de prévention, de publicité et de contrôle sanitaire (point à renforcer pour le tabac !!);

4) Avoir les mêmes obligations que pour l'alcool et le tabac en ce qui concerne les taxes (d'où la nécessité du contrôle des coûts de production et la baisse des charges sur le travail);

5) Renforcer le dispositif de la loi de 1974 permettant à quiconque se considérant addict de pouvoir obtenir des soins de désintoxication : nécessite la création d'un fonds financé par les taxes pour ne pas faire soutenir la charge des soins par la société;

6) Interdire à quiconque ayant consommé de l'alcool ou du cannabis de prendre la route : encore un argument pour renforcer et développer les transports en commun ainsi que la mise en place de statut d'agent intérimaire des collectivités territoriales de "Raccompagnant motorisé" (un nom superbe, qui aurait pu sortir de la bouche d'un de nos ENArques);

Voila donc comment je vois la chose. A VOUS DE REAGIR !!!

http://www.eparsa.fr/obsession/index.ph ... isonnables
La guerre contre les drogues en chiffres
208 millionsLe nombre d'adeptes de drogues illicites, dont 166 millions d'amateurs de cannabis.
Avatar de l’utilisateur
classico2
 
Messages: 111
Inscription: Ven 17 Juil 2009 00:03

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar koffixop » Mar 13 Oct 2009 19:33

Rien de tres étonnant dans les réactions des différents politique mais c'est bien d'avoir fait un suivi des différentes réactions sucités.

Ce qui me gene c'est que j'ai l'impression que la polémique est déjà close et qu'aucun débat n'aura lieu - c'est veritablement à faire regretté les prises de bec avec mika.

et dans ce silence, en enttendant, la cravane (de shit) passe (la frontiere)

juste une petite anecdote, je ne sais pas trop comment c'est dans votre région phillipe, mais dans le 18eme il est plus facile pour un collegien\lycéen de se procurer du cannabis que d'acheter une bouteille de vodka ... on comprend les préocupations de Mr Vaillant
koffixop
 
Messages: 24
Inscription: Jeu 14 Mai 2009 15:49

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Philippe » Mar 13 Oct 2009 22:45

Bonjour Koffixop,

Oui : c'est la même chose à Cholet : les collégiens et les lycéeens peuvent se procurer du cannabis plus facilement qu'une bouteille de vodka.
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Administrateur
 
Messages: 78
Inscription: Lun 27 Fév 2006 22:57
Localisation: Cholet

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Chasseur de mouton » Mer 14 Oct 2009 06:37

C'est sur que les dealers n'ont pas de license a perdre quand ils vendent a un mineur...

En effet, il semble que le debat soit mort avant meme d'avoir commence. Mais c'est une question d'habitude.
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar koffixop » Mer 14 Oct 2009 08:50

Daniel Vaillant est l'invité ce soir de Fréderic Taddéi dans "Ce soir ou jamais" à 23h sur France 3 pour parler de la dépénalisation de la consommation du cannabis.

Si quelqu'un a un lien de streaming sur france 3, je suis preneur sinon je regarderais une rediffusion.
koffixop
 
Messages: 24
Inscription: Jeu 14 Mai 2009 15:49

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar koffixop » Lun 19 Oct 2009 18:43

Daniel Vaillant s'exprime ce soir sur cap24.com au sujet de légalisation.

Au Conseil de Paris l'UMP se prononce contre la proposition d'ouvrir un vaste débat sur la légalisation du cannabis (extrait de son statut facebook)
koffixop
 
Messages: 24
Inscription: Jeu 14 Mai 2009 15:49

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar classico2 » Mer 21 Oct 2009 16:17

ordinaire comme video en plus on ne voit même pas la fin :(

http://www.cap24.com/emission.php?id_vi ... e=emission
La guerre contre les drogues en chiffres
208 millionsLe nombre d'adeptes de drogues illicites, dont 166 millions d'amateurs de cannabis.
Avatar de l’utilisateur
classico2
 
Messages: 111
Inscription: Ven 17 Juil 2009 00:03

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar classico2 » Mar 27 Oct 2009 16:12

Si le cannabis était légalisé, «il y aurait plus de violence»

Il y a deux semaines, Daniel Vaillant, ex-ministre socialiste de l’Intérieur et actuel maire du XVIIIe arrondissement de Paris, proposait de légaliser la «consommation personnelle» de cannabis en encadrant production et importation. Qu’en pensent les dealers qui vivent pour l’instant de ce commerce illicite ? Quelle conséquence pour eux, pour les quartiers ? Pour le savoir, Libération a pu rencontrer trois trafiquants d’envergures différentes dans la banlieue lyonnaise. Sous couvert d’un total anonymat, ils répondent avec simplicité.

Concurrence. Eric, la quarantaine, a commencé à 14 ans avec «des petites conneries de quartier», puis a gravi les échelons en gagnant la confiance «de gens plus importants». Après avoir parfois investi pour faire venir des cargaisons de cannabis d’Espagne, il se contente aujourd’hui de gagner de 3 000 à 4 000 euros par mois en prenant des risques limités. Il refourgue du cannabis par savonnettes. Sur la terrasse déserte d’un McDo de banlieue, il répond : «Si l’Etat veut mettre des coffee-shops [lieux de vente et de consommation légale et contrôlée aux Pays-Bas, ndlr], ce serait plus sûr de les installer dans des commissariats. Dans les quartiers où j’ai commencé à bidouiller, ça brûlerait tout de suite. Comme si quelqu’un s’installait sur ton territoire pour niquer ton marché : tu peux pas laisser faire.» Légal, le haschisch serait perçu comme un concurrent. Mais éliminerait-il pour autant les trafics clandestins ? «Je crois pas», répond Malik, artisan qui arrondit ses fins de mois en revendant du hasch à la barrette et en savonnettes. «Les fils à papa, poursuit-il, iraient peut-être acheter leur shit officiellement. Mais vous en trouveriez toujours en parallèle. Dans le tabac de ma ville, on vend des cigarettes, puisque c’est légal. Mais je peux vous en trouver juste à côté, à 3 euros le paquet. C’est comme dans la maçonnerie : vous trouvez des artisans très chers et très doués, et du travail au noir défiant toute concurrence. Le shit ferait pareil.»

Rachid, plus âgé, est grossiste, roule dans une voiture pourrie, mais gagne très bien sa vie. Il pense qu’une légalisation n’éliminerait qu’une partie du trafic. «Les marchés parallèles ont toujours existé pour tous les produits licites, dit-il. Le Viagra, on peut pas en acheter beaucoup à la fois en pharmacie, alors si tu veux baiser beaucoup, je peux te trouver une autre solution… Si le shit était légalisé, ceux qui veulent plus de 2 grammes continueraient de venir voir leur dealer. La seule conséquence c’est que ce serait moins cher.»

Ils sont unanimes là-dessus : la concurrence légale ferait baisser les prix. «Surtout si l’Etat vend de la qualité», précise Malik. Qui poursuit : «Les marges baissant, il faudrait en faire plus pour gagner la même chose, donc se battre pour maintenir son chiffre dans un marché réduit. Il y aurait plus de violence.» Ils ont pigé depuis longtemps que cette violence générée par les rivalités du business terrorise les habitants et pousse les pouvoirs publics à agir. «Ce serait préférable pour tout le monde qu’il n’y en ait pas, remarque Rachid, le grossiste. Mais il faut comprendre qu’on est dans une économie où il n’y a pas de contrats, pas de loi. Tout se fait à la parole. Ça dégénère quand quelqu’un vient sur ton marché ou quand il y a des promesses non tenues, des dettes non remboursées, de la marchandise de merde qui a été livrée.»

«Pesetas». Eric semble se lasser de ce jeu violent et lucratif. Il pense décrocher. «Jusque-là, soupire-t-il, une bonne étoile m’a suivi. Mais depuis un moment, je sens des ondes négatives. Des mecs autour de moi plongent, et surtout il y a ces merdeux à qui il faut faire de plus en plus mal pour pas qu’ils te chient dessus.» D’autres prendront la relève, il le sait : «Il y a tellement de pesetas à se faire, ça ferait tourner la tête à beaucoup.» Malik, de son côté, reste motivé et défend son activité. «Souterraine ou pas, dit-il, c’est une économie qui génère beaucoup d’argent depuis trente ans. De l’argent réinvesti en France, et qui fait travailler beaucoup de gens.» Il continue, grimaçant : «Si l’Etat nous remplace, il va nous donner des postes ? Convoyeur ? Vendeur ? Non. De toute façon, un bon commercial, si vous lui interdisez de vendre son produit, il en vendra un autre, c’est juste logique.»

Mais les alternatives rentables ne sont pas si nombreuses. Le trafic de cigarettes ? Il faut faire venir un plein semi-remorque pour se partager 100 000 euros. Marge pour laquelle il suffit de faire «monter» du Maroc 200 à 250 kilos d’un cannabis de moyenne qualité. Rachid prédit le développement d’une délinquance plus violente. «Je connais pas mal de jeunes qui avant montaient au braquage et qui aujourd’hui, en vendant leur kilo, se font tranquilles leurs billets. Si on leur enlève ça, ils retourneront aux bracos ou aux cambriolages.» Eric parie pour sa part sur l’augmentation de la consommation de cocaïne, phénomène qui a déjà commencé : «Comme tout le monde s’est mis au cannabis parce que c’est facile à trouver avec peu d’investissement, il y en a de plus en plus qui essaient la coke.» Pour s’installer sur un marché moins encombré.

«Saloperie». Une légalisation encadrée ne présenterait à leurs yeux qu’un seul avantage : le consommateur saurait ce qu’il achète. «Aujourd’hui, si tu ne connais pas bien ton dealer, tu peux acheter n’importe quelle saloperie», dit Malik. Rachid confirme, et prend l’exemple de la Hollande, où le «bon vieux marocain» se trouve dans les coffee-shops, et les produits de synthèse dans la rue. Il pense que l’Etat vendrait «des produits de meilleure qualité». Mais «prendrait sa pièce au passage». Alors, en bon commercial, il mise sur ces taxes qui plomberaient le prix du chichon officiel. Et conclut, dans une moue : «Si on travaille bien, l’Etat ne sera jamais concurrentiel.»


http://www.liberation.fr/societe/010159 ... e-violence
La guerre contre les drogues en chiffres
208 millionsLe nombre d'adeptes de drogues illicites, dont 166 millions d'amateurs de cannabis.
Avatar de l’utilisateur
classico2
 
Messages: 111
Inscription: Ven 17 Juil 2009 00:03

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar Chasseur de mouton » Mer 28 Oct 2009 17:56

Cet article est fort interessant. Merci de l'avoir poste Classico.

Le commentaire que j'ai a en faire est le suivant:

Les trafiquants pretendent que si on leur prend "leur" marche, ils se battront bec et ongles et n'hesiteront pas a user de violence pour conserver leur privilege. D'ou on conclue que la violence augmenterait si on ouvrait des lieux de vente legale.

Il y a une erreur dans ce raisonnement, et il y a aussi un aveu sur la nature du marche de la drogue. Je traiterait ces points plus bas apres une remarque preliminaire.

Remarque preliminaire:
Ces trafiquants sont avant tout des bandits et ils essayent de se faire passer pour des commercants. On peut remarquer dans cet article que s'opposent deux forces: L'Etat et les bandits. Que la drogue soit legale ou pas, les bandits annoncent clairement qu'ils ne joueront pas le jeu. On les aura sur le dos quoi qu'il arrive. Seulement voila, Libe n'a interviewe que des gansters. Or il y a une part significative des dealers qui n'est representee par aucun de ces trois protagonistes: Les dealers honnetes et pacifiques; les meilleurs. Ce qu'on oublie c'est que ces fumiers sont avant tout des gens violents, a qui l'on fait un cadeau avec la prohibition. Les dealers qui s'imposent par la qualite de leurs produits, des prix competitifs, des services comme les renseignements sur des controles policiers, ou une regularite sans faille, et ne recourrent jamais a la violence autrement que pour se defendre contre elle, sont des personnes tout a fait frequentables. Je voulai aussi rendre hommage a ceux qui risquent leur liberte et s'imposent en malgre tout a eux meme une probite commerciale sans faille. Ces gens la exisent aussi. Et personne n'en parle jamais alors qu'ils sont loin d'etre une proportion negligeable.

L'ereur de raisonnement:
Ces dealers pensent que les consommateurs ne joueront pas le jeu de la leglite et resteront sur le marche noir. Quelle "uthopie" de leur part. Ces commerciaux de petite envergure travaillent sur l'un des rares marche de penurie encore existant dans ce monde. De fait, le cannabis est le seul produit agricole qu'il soit si dur de trouver dans les pays developpes (le safran aussi peut etre...). Dans un marche de penurie, il suffit d'avoir de de la drogue pour en vendre. Dans un marche de concurrence, il faut etre meilleur. La violence ne changera rien a ce phenomene. Les clients sauront toujours s'adresser au meilleur service, et le meilleur service ne peut s'obtenir que par le travail et la probite. Prenons l'alcool: Acheteriez vous de l'alcool artizanal au risque de vous rendre aveugle a cause du Methanal qu'il pourrait contenir? Acheteriez vous de l'alcool a la sauvette dans le rue au risque de vous faire refourguer une bouteille d'eau? Ces petits dealers pas tres malins pretndent que leur petit jeu d'Al Capone aurait toujours une veritable raison d'etre a la fin de la prohibition. Sous pretexte qu'ils sont dans le business nous devrions les croire? Moi je suis assez cale en economie et particulierement en commerce international, et je peux vous garantir que negliger la vlonte des clients, la demande, c'est la plus sure voie vers la banqueroute. Quand ces minables petites racailles se seront pris une legalisation sur le coin de la figure, leur milliers d'euros se transfomeront en RSA et en annees de prison s'ils veulent vraiment la guerre. Mais qui sait, peut etre pensent ils etre plus des durs a cuire que les mafiosis des annees 20. La barbarie des trafiquants de drogue (en l'occurence l'alcool) des annnees 20 aux us etait d'une toute autre dimension que la menace de ces trois cretins qui se prennent pour Sacrface. Pourtant la fin de la prohibition a signe l'arret de mort de leur trafic d'alcool quasi instantanement. On ne peut pas forcer les gens a acheter. Si les clients vous desertent, vous ets fini et c'est tout. Quand aux problematiques de territoires, je rigole... Qu'ils le gardent leur quartier pourri, on est au XXI eme siecle. Ils croient vraiment pouvoir nous empecher de nous fournir au village d'a cote? Soyons un peu serieux...

L'aveu.
Il est clair que cet article est une aveu de la part des trafiquants: La prohibition est leur gagne pain. Le simple fait qu'ils sortent les griffes face a la legalisation est l'aveu le plus clair qu'on a decouvert leur talon d'achille. En effet, comme la drogue est interdite et que "nul ne peut se prevaloir de propre turpitude", en cas de litige commercial, ils recourrent a la violence. En fait, la prohibition (ou la surtaxation a outrance, meme combat) est un magnifique cadeau pour toutes ces personnes violentes qui ne savent s'imposer que par la violence. Clairement, sur le marche legal, c'est la regle de la republique qui prevaut, sur le marche legal, c'est la loi des petits caids qui prevaut. Je me demande bien quel principe de precaution peut justifier qu'on donne ce pain beni aux racailles. Mais surtout, je me demande jusqu'ou pourrait aller mon mepris pour ceux qui se rendent complice d'un tel chantage en nous servant du "mais legaliser mettrait les gangsters sur la paille et ils deviendraient encore plus violents. nous ne pouvons pas prendre un tel risque". Ces personnes seraient chiffes molles, des minables petits moins que rien: Des victimes nees... Je ne cede pas au chantage du gouvernement qui m'interdit de fumer et je meprise ceux qui ne choisissent de ne pas fumer pour cette raison precise. Il y a tout un tas de bonnes raisons de ne pas fumer. Mais laisser son choix se faire guider par un texte de loi arbitraire est a mon sens la preuve de lachete la plus evidente. Respecter ca, ca reviendrait a manque de respect pour ceux qui se sont battu contre tous les despotismes. Ces dealers ne sont pas d'honnorables personnes qui essayent de gagner leur vie en se rendant utile a autrui et en echangeant ainsi sur une base gagant gagnant. Ce sont des requins qui vivent avec largesse d'un monopole que leur accordent l'Etat en les marginalisant. Comme ils sont marginaux on regarde ailleurs et laisse les moins violents se faire trucider pour ne garder que les tortionnaires et autres psychopathes. Elle est la verite qui devrait sauter aux yeux de tout le monde. La prohibition est le sponsoring de la violence. La marche libre et le droit sont le chemin de la paix (j'ai ben dit la paix, pas le bonheur la nuance me semble importante).

Article interessant Classico, c'est un angle de la prohibition qui merite d'etre discute a mon sens.
Chasseur de mouton
 
Messages: 57
Inscription: Mer 13 Mai 2009 14:44

Re: Daniel Vaillant propose la légalisation du cannabis

Message non lupar arriscig73 » Mar 25 Avr 2017 10:48

Philippe a écrit:Pour compléter l'information ci-dessus, voici une dépêche de l'AFP du 9 octobre 2009 :

Interrogés par l'AFP en marge d'une Convention PS à La Défense, le député Michel Sapin et le sénateur David Assouline se sont prononcés en faveur de cette proposition, Jean-Louis Bianco plaide pour le maintien de l'interdiction et l'ancienne garde des Sceaux Marylise Lebranchu est plutôt favorable à une légalisation sous condition.

- Marylise Lebranchu : "je suis plutôt favorable à une légalisation comme pour le tabac à une condition : on met d'abord en marche une politique de santé publique". Rappelant sa position adoptée en 2001 elle affirme que "si on dépénalise, cela veut dire que celui qui a de l'argent peut acheter pour fumer, celui qui n'a pas d'argent doit dealer pour fumer et, à ce moment là, il relève de la justice, puisque c'est un délit. On ne peut pas dépénaliser ce serait totalement injuste".

- Jean-Louis Bianco : "Le cannabis est et doit rester interdit". "A une époque où les jeunes sont en perte complète de repères, la règle de l'interdiction doit demeurer. Si un jour la France va mieux et la jeunesse va mieux, ça peut se discuter, mais dans l'état actuel des choses, il ne faut pas donner de signal ambigu".

- Michel Sapin : "Daniel Vaillant a raison", il faut "mieux contrôler le commerce et mieux punir le trafic". "A force de pénaliser le consommateur, on n'a plus d'armes pour attaquer le trafic car tout le monde a intérêt au silence".

Un gros débat depuis pas mal de temps. Mais c'est légal si c'est à usage thérapeutique.
arriscig73
 
Messages: 1
Inscription: Mar 25 Avr 2017 10:46


Retourner vers Cannabis : dangers

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités