Pourquoi tant de haine?

Cannabis : qu'en pensez-vous ?

Pourquoi tant de haine?

Message non lupar sam » Mar 11 Déc 2007 19:45

Pourquoi ce forum? pourquoi tant de haine envers le cannabis?
Croyez-vous sincerement que je vais changer d'avis et ne plus fumer de cannabis juste parce que vous trouvez ça débile? Qui à le droit de décider pour moi ce qui est bien ou mal? qui?

Peut-être dans votre vie vous avez été confronté à une situation negative avec le cannabis? ce n'est pas parce que ça vous est arrivé que tout le monde va faire comme vous...
Fumer du cannabis est assumé par une majorité d'usagers et que jamais ils ne passeront à une substance plus dure.

Au nom de la guerre à la drogue, on interdit les drogues du sud en imposant celles du nord comme l'alcool, le tabac et les médicaments.
Selon la constitution, la « liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui » (art.4 de la déclaration des droits de l'homme). Et que fumer un joint ne peut nuire qu'à soi même. Il y a donc une entrave aux libertés individuelles.
Exprimer des propos contraire à la doctrine officielle est un délit susceptible d'entraîner des poursuites. Il y a donc une entrave à la liberté d'expression.
La prohibition mobilise actuellement des milliers de policiers et de douaniers, et que cela n'a pas diminué d'un iota le nombre de consommateurs(trices), et aussi fait dépenser des sommes faramineuses alors que cette somme pourrait être utilisée pour une prévention plus importante au sujet des drogues dures.


A cause de la répression, les usagers sont obligé(e)s de se fournir sur le marché clandestin où circulent d'autres drogues bien plus difficile à gérer. Il est temps de sortir le cannabis de la clandestinité pour que ses nombreux(ses) adeptes ne soient plus en contact avec les vendeurs(ses) d'autres drogues et de promouvoir un usage récréatif et raisonnable, ceci s'inscrivant dans une politique de réduction des risques.
Contrairement à ce qui est avancé, le cannabis ne constitue pas obligatoirement le premier échelon d'un passage aux drogues dures. Cette théorie dite « de l'escalade » qui veut que tout individu utilisant le cannabis, après un moment plus ou moins long, recherche une satisfaction plus intense. En pratique, le risque de consommer des drogues telles que l'héroïne, la cocaïne ou le crack après avoir fumé du haschisch n'est pas supérieur à 5 ou 10 %. Si l'on estime de 150 000 à 200 000 les usagers de drogues dites dures en France et de 3 à 5 millions le nombre d'usagers occasionnels de drogues douces, on se rend compte que le passage de l'une à l'autre est loin d'être inéluctable. En fait, la dérive a souvent commencé par le tabac, l'alcool ou la consommation de médicaments psychotropes.

Merci d'avoir tout lu.
sam
 

Reponse

Message non lupar Invité » Jeu 20 Mar 2008 23:23

Tu dit que fumer ne nuit qu'àtoi...et tu trouves ça intelligent de te nuire comme ça???Bref je ne suis pas d'accord je cotoies des fumeurs et désolé de dire ça mais à moi ca me nuit pour la simple et bonne raison, que je ne supporte pas la fumée de joint, conséquence directe vomissement etourdissement et crise de spamophilie...Un point en moins pour ton argumentation...bien evidemment je pourrais tout simplement m'éloigner des fumeurs...hum...hum pas facile quand la soirée se passe chez moi et que j'ai peut-être aussi envie de profiter de mes ami(e)s...Je pourrais peut-être les interdir de fumer à côté de moi...Heu le truc c'est que je vis pas toute seule...alors la nuisance n'est-elle vraiment que pour les consommateurs???Quand mon copain me dit qu'il annule une sortie prévu de longue date parce-qu'il n'à plus d'argent sauf pour ses joints...nuisance toujours que pour une seule personne???Quand mes potes sont incapables de se rappeller quelque chose que je leurs ai dit sous pretexte qu'ils fumaient leur joint à ce moment la....Bref on tourne toujours en rond!!!!Alors je le dit haut et fort les abrutis consommateurs de drogue ne sont que des gamins puéril irresponsable et franchement faudrait vous faire soigner d'autant plus quand je lit des trucs du genre "Je fais que ce que je veux d'abord et NA!!! de toute façon ça ne nuit qu'à moi!!!mais trop fort comme les drogués éssais de se déculpabiliser!!!!
Invité
 

Message non lupar Invité » Ven 18 Avr 2008 14:58

je passe pas mal de temps sur des forum et des debats qui parlent du canna bis.

a chaque fois les arguments favorable a la legalisation sont organisés et argumenté.
en revanche les discours des "anti cannabis" ne sont qu'une suite d'insulte, de haine, et d'arguments tres facile a contredire.
je ne me lancerais pas dans un plaidoyer, ce débats est sans fin étant donné le manque d'information des "anti cannabis" .

aller peace...et legalize it
Invité
 

Message non lupar Invité » Jeu 01 Mai 2008 01:25

Anonymous a écrit:je passe pas mal de temps sur des forum et des debats qui parlent du canna bis.

a chaque fois les arguments favorable a la legalisation sont organisés et argumenté.
en revanche les discours des "anti cannabis" ne sont qu'une suite d'insulte, de haine, et d'arguments tres facile a contredire.
je ne me lancerais pas dans un plaidoyer, ce débats est sans fin étant donné le manque d'information des "anti cannabis" .

aller peace...et legalize it


100 pour 100 avec toi

INVITE SPASMOPHILE :si on fume pas a coté de toi arrete de nous navrer apres faut etre grande et dire que l'on ne supporte pas la fumée nocive (certe).quand tu fume ta fait ton choix...
Invité
 

Le bon samaritain...

Message non lupar Yannick » Mar 06 Mai 2008 02:28

Vous savez, je ne sais pas qui lira ce message, mais s'il pouvait faire réfléchir un, voire deux rastacouères imberbes avant qu'il ne soit trop tard celà n'aura pas été peine perdue...

Je suis aujourd'hui adulte actif et j'ai bien autre chose à faire que des parties de calumet avec d'autres désoeuvrés de mon âge, en effet je suis jeune créateur d'entreprise.

J'ai toujours été plutôt travailleur et responsable, j'ai pourtant fumé du cannabis, beaucoup et longtemps. J'arrive à un âge (28 ans) où l'on peut commencer à regarder derrière soi le chemin parcouru et s'il y a bien une chose que je ne me pardonnerais jamais, c'est d'avoir cru que la fumette pouvait rester sans conséquences.

- Le mal être de l'adolescence je connais.
- La désespérance de la jeunesse, je connais.
- Les pertes de mémoire, la panique exclusivement psychologique à l'idée de ne pas avoir sa boulette d'avance, je connais tout ça, les médecins aussi.

Je ne connais pas les effets plus graves à long terme qui peuvent affecter certains individus prédisposés: paranoïa, schizophrénie voire passage à d'autres produits classés comme drogues dures.

Ce n'est pas moi qui en parlerais le mieux alors si vous êtes fumeur de cannabis et que vous croyez l'assumer, le gérer, ne retenez qu'une chose de tout mon barratin:

"Le cannabis apporte d'un coté ce qu'il retire de l'autre, c'est à dire l'imagination sans la faculté d'en profiter" Baudelaire

Omettre cette réalité quand on fume, c'est reconnaitre sa capitulation face à une dépendance. C'est reconnaitre qu'on est un looser.

Tout le reste n'est que l'illustration de cet échec et se traduit par ce qu'on appelle en psychanalyse "LE DENI"

Le déni peut prend des tas de formes différentes:
"mais non maman c pas à moi , c un copain qui a mis ce shit dans mon sac"
"moi j'arrete quand je veux"
"tu m'saoules tu sais pas t'amuser"
etc.

Citation : En médecine et plus spécifiquement en psychanalyse, le déni est le refus d'admettre une réalité qui est perçue comme traumatisante. Un des exemples les plus classiques est celui du déni de l'alcoolique qui nie son intoxication.

Le fumeur est coupable de déni en culpabilisant les autres de ne pas faire comme lui, en ne cotoyant plus que des fumeurs; ce qu'il nie en premier lieu, c'est lui-même, sa faiblesse, sa non-existence.

Pour ceux qui ont choisit de rester des merdes avec ou sans cannabis et de ne rien faire de remarquable dans leur vie, ça ne changera rien de vous calmer sur le cannabis sinon de vous rendre compte de votre médiocrité, mais par pitié si vous assumez vraiment votre choix, respectez au moins le choix de ceux qui on décider de rester à l'écart des drogues car ce sont eux qui ont vraiment du courage et qui gèrent leurs problèmes avec lucidité.

Fumer parce qu'on est déprimé ou contrarié n'apporte aucune ombre de solution, il ne fait que masquer le problème un petit moment, quand le problème devient ce qu'il croyait être une solution c'est fini, le cercle vicieux est bouclé.

Les conduites à risques ne sont pas une preuve de courage ou de maturité, c'est le contraire. Enfin à ceux qui trouvent pratique de revendiquer le statut de victime sous prétexte qu'ils fument (alors qu'ils savent très bien que le corps sait très bien se sevrer tout seul du THC, la dépendance n'est que psychologique) qu'ils se posent la question de savoir si dans 5 ans, 10 ans, 20 ans quand ils devront aller au charbon; pourront-ils encore revendiquer qu'ils sont des victimes du système?

Le système est sans pitié avec les faibles, tant qu'on est dans la bulle de l'école, ou dans l'assistanat de papa et maman ont est épargné, mais ce n'est jamais qu'un bref sursis dans votre existence.

Par contre c'est aujourd'hui que vous devez choisir si vous voulez vivre une vie de cloporte ou une vie de seigneur, en effet si à l'école on peut trébucher et recommencer, ce n'est pas exactement le cas dans la vie active.

J'en ai assez dit, si vous voulez poursuivre je vous laisse mon adresse msn : wikipedia@hotmail.fr
[url]mailto:wikipedia@hotmail.fr[/url]
Yannick
 

Re: Pourquoi tant de haine?

Message non lupar Invité » Dim 27 Juil 2008 07:06

Mais on peut etre toxicomane et ne pas le nier, l'assumer, et ne rien demander a personne. Le seul argument pertinent en faveur de l'interdiction du cannabis est que les fumeurs coutent a la societe par biais de la securite sociale. Autrement, a eux d'assumer, quelles qu'en soient les consequences, y compris le cancer et la mort.
Cependant l'argument meme de la secu est aisement depasse: la secu a un monopole, et il est donc impossible de sortir de ce systeme. Autrement dit, votre corps ne vous appartient plus, vous l'avez vendu a la securite sociale, pour pas cher soit dit en passant... Au fait, vous etiez vendeur? Pas moi. La prohibition est un symptome du despotisme etatique mene par les bien pensants utilitaristes qui savent mieux que vous ou se situe votre bonheur.

Ceux qui veulent proscrire le cannabis de la societe veulent reeduquer pas loin de 30% de la population. Le dernier a avoir rellement essaye de mener une telle entreprise etait un denomme Polpot au Cambodge. La premiere campagne anti tabac (egalement premiere campagne anti drogue) du xxeme siecle date de 1935 en Allemagne. Vous situez le contexte? Avant eux c'etait l'inquisition, les monaques absolus, et d'autres humanistes notoires qui ont beaucoup apporte nos societes, et qui surtout agissaient "pour le bien du peuple". La prohibition du Cannabis a ete essentiellement le produit des Etats Unis quand ceux cis ont arrete d'etre coherents avec leur constitution, et mene par Harry Ansliger, qui a fonde ses premieres campagnes sur la peur des immigres mexicains. On a egalement pu voir pletore de slogans alarmistes tous plus grotesques les uns que les autres comme: "fumer du cannabis pousse les femmes blanches a avoir des relations sexuelles avec des negres" ou "fumer provoque de soudaines envies de meurtre". De plus, il est assez communement accepte par les historiens qu'il a agi pour le compte du lobby du coton (des sudistes pas du tout KKK) qui voyait la un excellent moyen de se debarasser d'une fibre concurrente.

La prohibition enrichit les dealers et appauvrit les contribuable (faut bien payer les stups et construire des prisons). Par ailleurs, l'illegalite du cannabis marginalise tous les consommateurs au dela des effets directs de leur consommation puisqu'ils sont pourchasses par un appareil judiciare et policier qui les contraint a se cacher. On peut regarder le resultat de la prohibition de l'alcool aux USA pour se rendre compte a quel point interdire de fumer profite au peuple et surement pas a la Mafia ou au crime organise en general.

Le tout pour le resultat que nous connaissons: il y a de plus en plus de fumeurs. Quand arreterons nous de nous infliger la prohibition? Reponse: probablement jamais, puisque personne n'aura jamais le courrage de regarder un toxicomane mourir en acceptant la verite: Mon fils est en train de mourir parce que la drogue etait son choix. Les mamans en colere (la plus grande plaie que le monde ait jamais connu) sont tellement aveuglees par leur amour possessif du fruit de leurs entrailles qu'elles transferent ce sentiment vers de la haine envers le monde qui les entourent. Medames et Messieurs les prohibitionnistes, vous essayez de vous approprier autrui. Malheureusement, vous etes tres fort, et vous avez de tout temps reussi au moins partiellement. Vous y arrivez de mieux en mieux, mais moi vous ne m'aurez pas.

Mension speciale pour la demoiselle qui se plaint qu'on fume chez elle: Le cannabis est un antivomitif reconnu par toutes les etudes scientifiques, alors pour les nausees vous repasserez. Et quand on ne supporte pas la fumee on ne vit pas avec des fumeurs, et on leur demande au moins de ne pas fumer chez sois. Arretez de nous faire croire que le cannabis vous est inflige comme l'effet de serre. Ce n'est pas credible et de tels arguments sont une insulte a l'intelligence de ceux qui les recoivent. Merci pour eux.
Invité
 


Retourner vers Cannabis : dangers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron