Et si on revenait à la réalité ?

Cannabis : qu'en pensez-vous ?

Et si on revenait à la réalité ?

Message non lupar Peacebird » Lun 21 Juil 2008 01:03

Pour une info sérieuse (ni diabolisante ni aveuglément "pro"), on peut lire le "Rapport Roques" (1999) sur la dangerosité des drogues, réalisé par une équipe scientifique pluridisciplinaire à la demande du ministère de la santé, ou diverses autres études plus récentes, scientifiques et non politiques ! également disponibles et dont les conclusions sont sensiblement les mêmes.

Le rapport Roques est le seul que j'aie lu in extenso; les autres, seulement des résumés. Il classe les produits psychotropes, légaux ou non, selon leur dangerosité à la fois physique, psychique (y compris le risque de dépendance dans les deux cas) et sociale (ce dernier point "plombant" d'ailleurs forcément les produits illégaux). Un tableau récapitulatif exhaustif fait ressortir un classement en trois groupes de dangerosité décroissante :

- dans le premier, l'alcool et l'héroïne
- dans le second le tabac, les médicament psychotropes et les hallucinogènes (je ne me souviens pas si la cocaïne et les amphétamines sont dans ce groupe ou le précédent)
- dans le troisième et dernier, un seul produit : le cannabis... ce qui ne signifie bien sûr pas que sa dangerosité soit nulle.

Tous les spécialistes (toxicologues, psychiatres, etc.) distinguent entre consommation occasionnelle, consommation régulière et abus de psychotropes.
Le cannabis n'est pas inoffensif (aucun produit psychotrope ne l'est) et pour ce produit comme pour beaucoup d'autres c'est l'ABUS qui est dangereux : un joint par mois ou une cigarette par jour n'ont jamais provoqué de cancer du poumon, un joint ou 20 cigarettes par jour, si. Incidemment le cannabis peut aussi être ingéré ou (pour l'herbe) vaporisé, ce qui élimine le risque de cancer dû aux produits de la combustion et non au THC ou à la nicotine.

Le seul autre risque sérieux scientifiquement reconnu pour le cannabis est celui d'une décompensation psychique, notamment la manifestation d'une schizophrénie, chez les consommateurs adolescents ou jeunes adultes (donc dans la tranche d'âge ou la schizophrénie se révèle).
Cela concerne seulement une consommation régulière et l'importance du risque fait encore l'objet d'un débat dans le milieu médical. On a constaté une plus forte prévalence de la schizophrénie chez les jeunes consommateurs de cannabis que dans l'ensemble de la population et un plus fort pourcentage de consommateurs de cannabis chez les jeunes schizophrènes que chez les sujets sains, mais c'est l'interprétation de ces données qui est l'objet du débat étant donné que le cannabis peut aussi être consommé à titre d'automédication (pour ses effets relaxants) par les personnes frappées par les premières symptômes de la schizophrénie.
Cette maladie est suffisant terrible pour que dans le doute... on s'abstienne ! du moins tant qu'on n'a pas dépassé l'âge ou la schizophrénie peut se révéler. Par ailleurs les médecins recommandent d'éviter tout psychotrope tant que le développement psychique n'est pas terminé, soit vers 20-22 ans je crois.

Par contre, il y a bien longtemps que les études ont démenti la rumeur selon laquelle le cannabis serait neurotoxique (ce qui est vrai par contre pour l'alcool par exemple).

Je crois qu'indépendamment de la législation étrange concernant les drogues (prohibition pour le cannabis, publicité omniprésente pour l'alcool et publicité hyper-visible pour le tabac dans les bars-tabac ou tabac-journaux), il serait plus raisonnable d'informer sérieusement les adolescents sur les dangers encourus - informer, pas désinformer ! - plutôt que les inonder de mises en garde outrancières et mensongères qui ne provoquent de leur part qu'indifférence ou rejet, car ils ne sont pas stupides ! et ont assez d'adeptes de la fumette (épisodique) dans leur entourage pour se rendre compte des exagérations manifestes. On voudrait les convaincre de l'innocuité du produit - et garantir les revenus des trafiquants - qu'on ne s'y prendrait pas autrement...

Pour ceux qui se poserait la question : oui je suis fumeuse, depuis l'âge de 19 ans, il y a donc près de 30 ans et mes neurones se portent toujours bien, merci :) Un peu d'herbe (pure) une fois par semaine au maximum et un paquet de cigarettes par jour. Quant à l'addiction... je passe parfois des mois sans consommer d'herbe, simplement parce que je n'en ai pas envie et ça ne m'a jamais manqué (mais je n'en ai jamais ABUSE), mais j'ai trois fois arrêté le tabac, trois fois repris tant l'envie restait forte même après des années, et depuis un an je vais vainement de tabacologue en tabacologue pour essayer de décrocher une fois de plus :(

Conclusion, il vaudrait sans doute mieux ne rien consommer du tout, mais si on veut s'octroyer un petit plaisir de temps en temps le cannabis est à tout prendre moins nocif que le tabac... et bien sûr le "binge drinking" !
Peacebird
 

Retourner vers Cannabis : dangers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités